AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Revue de Presse des Actualités en France

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
LYS Marie
Proche Orient
Proche Orient
avatar

Féminin
Nombre de messages : 18
Age : 61
Localisation : Native : MAROC/ Expat : DUBAI
Emploi/loisirs : Femme au foyer/Art-voile
Humeur : active/curieuse/passionnée
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: qq news fraiches de France   Mer 27 Fév - 2:16

Actualités françaises :

http://news.fr.msn.com/

http://www.tf1.fr/

Où l'on trouve notre bon vieux JT avec PPDA (il y a des retransmissions de tous les JT )


http://www.tv5.org/TV5Site/info/actualite_internationale.php



Et aussi pour celles qui les auraient oubliés:


http://www.canalplus.fr/index.php?pid=1784



voila j'espere que ça vous plaira,un peu d'infos ne fait pas de mal ^^
Revenir en haut Aller en bas
Sevy
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6389
Age : 37
Localisation : Ex.Expat : Irlande
Emploi/loisirs : Emploi: Assistante Bilingue Loisirs: Lecture anglaise, le net
Humeur : Bizarre
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Mer 27 Fév - 3:37

Oh ben merci bien pour ca!! On regardait tout le temp les guignols quand j etais en france, c'etait bien marrant

_________________
Valentine est née le 21 février 2012 à Brest, France


Alison est née le 3 avril 2006 à Wexford, Irlande
Revenir en haut Aller en bas
Sevy
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6389
Age : 37
Localisation : Ex.Expat : Irlande
Emploi/loisirs : Emploi: Assistante Bilingue Loisirs: Lecture anglaise, le net
Humeur : Bizarre
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Dim 2 Mar - 0:00

Toutes mes excuses pour cet oubli dans les actualité! J'espere que ca ne vous a pas trop perturbées dans votre vie quotidienne quand meme!! :lol:

*Enseignante poignardée à Etampes: 13 ans de prison

Kévani Wansale, l'auteur de l'agression, a été condamné samedi à 13 ans de réclusion par la cour d'assises de l'Essonne. Le jeune homme était poursuivi pour tentative d'homicide volontaire avec préméditation. Le 16 décembre 2005, Kévani Wansale, 20 ans aujourd'hui, avait poignardé à plusieurs reprises en plein cours Karen Montet-Toutain, au lycée Louis-Blériot d'Etampes (Essonne). Depuis, elle n'a jamais pu reprendre son travail. Dans son réquisitoire, l'avocate générale Karine Vermès s'était attachée à démontrer la "volonté de tuer" et la préméditation. Peu avant l'agression, Kévani Wansale avait été exclu une semaine en raison d'une altercation avec un enseignant. La veille du drame, la mère du lycéen, convoquée par Karen Montet-Toutain (alors professeure principale), avait réprimandé son fils, en lui indiquant qu'un conseil de discipline était envisagé et qu'il risquait d'être exclu définitivement de son lycée professionnel. Le jeune homme a expliqué s'être rendu au lycée avec un couteau dans l'intention de s'ouvrir les veines, avant de se raviser.

*Salades: Barnier va demander une enquête

Michel Barnier va demander à la Direction de la concurrence une enquête sur la répartition des marges sur les salades. Il y a un problème de répartition des marges sur les salades, a estimé le ministre de l'Agriculture samedi au Salon de l'Agriculture. Les producteurs du sud-est, qui protestent contre le faible prix d'achat de leurs produits et les marges de la grande distribution, ont multiplié les actions cette semaine. "Il n'y pas assez de transparence. Les producteurs sont actuellement payés 15 centimes d'euro pour une salade vendue au consommateur 1 euro, alors qu'ils devraient recevoir 50 centimes d'euro pour leur travail", a déclaré Michel Barnier après un entretien avec une délégation de producteurs provençaux. "Ce n'est pas un problème de surproduction, c'est un problème de répartition des marges", a estimé le ministre. "Il y a une répartion inéquitable de la valeur ajoutée", a-t-il ajouté. Les producteurs du sud-est organisaient une distribution gratuite samedi matin au Salon de l'agriculture. "Compte tenu du prix payé actuellement par les consommateurs, les producteurs doivent pouvoir vendre leurs salades à un prix qui couvre leurs coûts de production et leur permette de vivre de leur travail", a estimé la FNPL dans un communiqué, dans lequel elle réclame "la transparence des coûts et des marges dans la filière". De leur côté, les distributeurs, pointés du doigt par différents secteurs de l'agriculture et de l'élevage ces temps-ci, ont déclaré ne plus vouloir être "les boucs émissaires des difficultés conjoncturelles", selon un communiqué de la Fédération des entreprises du commerce et de la distribution (FCD). Les producteurs de salades du sud-est ont bloqué, mercredi, jeudi et vendredi, des accès au Marché d'intérêt national (MIN) de Châteaurenard (Bouches-du-Rhône). Ils ont interdit, par la suite, l'expédition de leur production qui représente 80% du marché français, contrôlant les camions au départ.

*Une Française séquestrée en Sardaigne

Une Française séquestrée par des membres français de l'église de Scientologie en Sardaigne va bientôt être rapatriée. Alertée par des voisins, c'est la police de Nuoro qui a libéré fin janvier Martine Boublil, 48 ans, qui était détenue dans des conditions d'hygiène déplorables. Elle est hospitalisée depuis en Italie. Le consulat de France à Rome suit l'affaire depuis le début, en collaboration avec les autorités italiennes, ont affirmé des sources diplomatiques. La préfecture de Nuoro (centre-est de la Sardaigne) avait été alertée par un coup de téléphone signalant des appels au secours provenant d'une maison de campagne sur le mont Ortobene, près de Nuoro. Les policiers ont découvert Martine Boublil, soeur de Claude Boublil, un important membre de l'église de Scientologie en France, enfermée dans une pièce remplie d'immondices. A demi-nue, elle dormait sur un matelas infesté de vermine. Quatre Français, trois hommes et une femme, qui seraient des membres de l'église de Scientologie, soupçonnés de l'avoir retenue contre son gré, ont été arrêtés puis relâchés il y a dix jours. Ils sont depuis rentrés en France, a indiqué un porte-parole de la préfecture. Dans une interview au Parisien de samedi, Martine Boublil explique qu'elle a été membre de l'église de Scientologie avant de prendre ses distances. Elle raconte qu'elle a été reprise en main par les scientologues à la suite d'une dépression.

*Colmar: un contrôle dégénère, deux morts

Un contrôle de police a mal tourné vendredi soir à Colmar (Haut-Rhin), faisant deux morts. Alors que la police faisait signe à une voiture de s'arrêter, son conducteur a accéléré, grillé un feu et percuté deux autres voitures. Deux des passagers assis à l'arrière, éjectés sous le choc, sont morts. Le conducteur et un troisième passager ont pris la fuite à pied avant d'être rapidement interpellés. Le conducteur aurait tenté de s'enfuir parce qu'il n'avait pas de permis de conduire. L'accident n'a pas fait de blessés dans les autres véhicules.

*Rage animale : vaccination samedi

90 familles qui ont été en contact avec la chienne porteuse de la rage devaient être vaccinées samedi en Seine-et-Marne. Les vaccinations ont commencé le matin à l'école de Grandpuits, commune où l'Institut Pasteur a confirmé un cas chez une chienne dénommée Cracotte. 150 à 200 personnes en France auraient été en contact avec trois chiens morts de la rage, Cracotte, celui qui l'a contaminée et un troisième, à l'origine de la contamination. Numéro vert : 0800 13 00 00. Cracotte a été contaminée par autre chien, Youpi, mort à Grandpuits le 5 janvier, lui-même contaminé par un premier chien, dit "cas index", nommé Gamin, "emmené puis ramené du Maroc où il a vraisemblablement contracté la rage, et ort le 12 novembre à Auch (Gers)", a précisé le Pr Didier Houssin, directeur général à la Santé. L'analyse de l'Institut Pasteur a effectivement "révélé une souche virale canine d'origine marocaine". La rage se transmet par morsure, léchage et griffure. Elle est mortelle pour l'homme si elle n'est pas traitée avant le déclenchement des premiers symptômes. Mardi soir, la préfecture de Seine-et-Marne a annoncé avoir mis en place un "périmètre de vigilance". Une mesure prise à la suite d'un incident survenu le 18 février : une fillette de 12 ans a été mordue à la main par sa chienne, un staffordshire de neuf mois qui a dû être euthanasié le 19 février. Les résultats de l'autopsie, connus mardi, ont permis de découvrir la présence de la maladie. Un périmètre comptant 36 communes rurales a été mis en place, dans lequel les propriétaires d'animaux domestiques sont appelés à une vigilance accrue. Ils sont invités à présenter à un vétérinaire sanitaire tout animal domestique (carnivore) qui présenterait des signes de maladie ou mourrait. La période à risque de contamination par les trois chiens court du 22 octobre au 19 février. Le ministère de la Santé demande aux personnes pouvant, elles ou leur animal, avoir été en contact avec ces chiens à cette époque dans les environs de Grandpuits, de Lisieux (Calvados), de Montestruc (Gers) ou de Tarbes (Hautes-Pyrénées), d'appeler le numéro vert 0800 13 00 00. Un cas de rage avait été diagnostiqué en novembre sur un chat en Vendée. Il s'agissait alors du premier cas de rage animal en France depuis 2004.

*Prix en hausse: Fillon relève "des excès"

L'opération de vérification des prix lancée mardi à la demande de Matignon révèle "de réels excès" selon François Fillon. "Les résultats seront connus dans quelques jours mais je peux déjà vous donner quelques pistes. Il y a des excès, c'est incontestable", a déclaré le Premier ministre vendredi. "Nous allons dénoncer ceux qui se livrent à des augmentations insupportables de leurs marges qui ne sont pas justifiées", a-t-il ajouté, mais '"on ne peut pas les interdire". Pas de contrôle des prix en vue: "On est dans un pays où les prix sont libres, personne n'a envie de contrôler les prix, mais en même temps il faut que les Français sachent que telle ou telle grande marque, que tel ou tel secteur de la grande distribution ne se conduit pas bien", a déclaré François Fillon. Tout en estimant que l'étude effectuée par le magazine 60 millions de consommateurs comportait elle-même "des excès", le chef du gouvernement a reconnu qu'il "il y a des excès réels que vous rencontrez tous les jours quand vous faites vos courses". "Il y a des prix de produits qui augmentent de façon tout à fait excessive alors même que la matière première ne justifie pas cette augmentation", a-t-il aussi souligné. La Direction générale de la concurrence et de la consommation (DGCCRF) a lancé mardi son enquête contre le boom des prix, à la demande de Matignon. "L'enquête est menée dans les centrales d'achat pour vérifier les tarifs (prix auxquels les distributeurs achètent les produits, ndlr) de 20 produits alimentaires courants dans les 6 principales enseignes nationales", avait précisé la DGCCRF. En parallèle, des vérifications des prix de vente devaient être faites dans les magasins. Face à la hausse spectaculaire des prix des produits alimentaires, dont l'ampleur a été pointée par une enquête de "60 millions de consommateurs" publié le week-end dernier, le Premier ministre François Fillon avait convoqué d'urgence lundi d'une réunion à Matignon avec les ministres de l'Economie, Christine Lagarde, de l'Agriculture, Michel Barnier, et Luc Chatel, secrétaire d'Etat à la Consommation. A l'issue de la reunion, il avait annoncé une "opération coup de poing" dès mardi afin d'identifier "les abus" expliquant "les raisons des prix plus élevés en France que chez nos voisins européen". Mardi, Nicolas Sarkozy avait "demandé une enquête à Christine Lagarde" et affirmé "On va porter le fer là où ça fait mal parce qu'il n'y a aucune raison que les Français se voient rogner une partie de leur pouvoir d'achat sur des hausses de prix qui ne correspondent ni à une réalité dans le processus de fabrication, ni à une équité compte tenu de la concurrence dans notre pays. La réforme de la loi Galland inefficace: En décembre, une réforme de la loi Galland, qui régit les relations entre distributeurs et industriels, est intervenue. Il y a quelques mois, le secrétaire d'Etat à la Consommation Luc Chatel avait estimé que cette réforme entraînerait une baisse des prix de 3% à 7% sur les produits de grandes marques. Lundi, il a refusé de donner des prévisions, mais selon lui, les prix en France sont "5% plus chers en moyenne que les autres pays européens dans la grande consommation". Jusqu'à 48% de hausse des prix: Dans son numéro de mars, le mensuel "60 millions de consommateurs" fait état de hausses de prix jusqu'à 48%, entre novembre et janvier, en particulier sur les aliments à base de lait et de céréales. Beurres, yaourts, pâtes, céréales, biscottes, pains de mie, riz et autres jambons: "60 millions de consommateurs", en kiosque depuis mardi 26 février, détaille les hausses de prix qui se sont envolés de 5% à 48% ces trois derniers mois, avec une flambée plus prononcée au début janvier. Ainsi, sur 1.055 références de produits laitiers et céréaliers comparés par l'observatoire de l'INC chez Carrefour, Auchan, Leclerc, Intermarché ou Hyper U, près de la moitié ont augmenté, dont 200 de plus de 10%, alors que dans le même temps moins de 60 références ont baissé "de quelques pour cent". Les hausses ont été enregistrées tant pour les produits de grandes marques, que pour les marques de distributeurs (MDD). Une flambée injustifiée, selon l'INC: Si la flambée des prix des matières premières est bien réelle, elle "ne peut justifier des hausses d'une telle ampleur", souligne Marie-Jeanne Husset, directrice de rédaction de "60 millions". "Le prix du lait ne représente que le tiers du prix final du yaourt. Comment expliquer que certains yaourts aient augmenté de 40% ?", s'étonne-t-elle. Distributeurs et industriels s'accusent mutuellement de la flambée des prix. Le patronat des PME (CGPME), qui rappelle que les cours du blé ont grimpé de 72% et des oeufs de 36% en un an, estime que les industriels "n'ont d'autre choix que de répercuter" ces hausses, mais rend les distributeurs "coupables" de la flambée. Le patronat des distributeurs (FCD) rétorque que "certaines hausses de tarifs d'industriels ne sont pas justifiées". "Il y a une manipulation dans le discours des industriels et des distributeurs. La hausse des matières premières profite aux uns et autres", estime encore Mme Husset.

_________________
Valentine est née le 21 février 2012 à Brest, France


Alison est née le 3 avril 2006 à Wexford, Irlande
Revenir en haut Aller en bas
DIAMANT
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 14734
Age : 50
Localisation : Native : FRANCE/ Expat : SPRING/TEXAS/USA
Emploi/loisirs : Etudiante à Lone Star Collège/Maman Expatriée/Photos - Net - Scrap
Humeur : Joyeuse et Taquine
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Dim 2 Mar - 0:44

ben dis donc tu parles de news !! ça déménage hein !!
l'autre qui poignarde sa prof, l'autre séquestrée, la rage de retour, la hausse des prix injustifiée ben dis donc quel carnage !! Ben pour les prix les français on qu'à boycotter tous ces produits ils vont bien finir par se rendre à l'évidence et revoir à la baisse leurs prix !!! NON MAIS :furieux:

_________________


Invité quotidiennement
Revenir en haut Aller en bas
http://lesexpatsreunis.1fr1.net
Sevy
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6389
Age : 37
Localisation : Ex.Expat : Irlande
Emploi/loisirs : Emploi: Assistante Bilingue Loisirs: Lecture anglaise, le net
Humeur : Bizarre
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Dim 2 Mar - 1:18

Ben oui je sais, pas tres joyeux tout ca! J ferrais de mon mieux demain, promis m'dame la prof!! :lol:

_________________
Valentine est née le 21 février 2012 à Brest, France


Alison est née le 3 avril 2006 à Wexford, Irlande
Revenir en haut Aller en bas
DIAMANT
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 14734
Age : 50
Localisation : Native : FRANCE/ Expat : SPRING/TEXAS/USA
Emploi/loisirs : Etudiante à Lone Star Collège/Maman Expatriée/Photos - Net - Scrap
Humeur : Joyeuse et Taquine
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Dim 2 Mar - 1:21

Ah non j'adore les faits divers donc tu peux continuer !! c'est très bien comme ça !!! merci infiniment

_________________


Invité quotidiennement
Revenir en haut Aller en bas
http://lesexpatsreunis.1fr1.net
Melili
Ex-Expatrié(e)
Ex-Expatrié(e)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10125
Age : 30
Localisation : Native: BREST/Ex Expat: HOUSTON/TEXAS/USA
Emploi/loisirs : Etudiante /Chant/Jonglerie/Scrapbooking
Humeur : fatiguée
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Dim 2 Mar - 1:38

merci pour ces infos!!!
c'est vrai que pour les prix j'avais vu ca!! c'est impressionnant!!!
c'est pas normal!!!

a bientot pour de nouvelles nouvelle!!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://melili02.skyblog.com
Sevy
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6389
Age : 37
Localisation : Ex.Expat : Irlande
Emploi/loisirs : Emploi: Assistante Bilingue Loisirs: Lecture anglaise, le net
Humeur : Bizarre
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Lun 3 Mar - 7:07


*Smoby: décision attendue du tribunal de commerce

Le tribunal de commerce doit rendre lundi sa décision concernant les offres de reprise du fabricant de jouet. Deux offres semblent se détacher du lot : celle du leader allemand du jouet Simba et de la holding grenobloise Abcia. La firme française avait été lâchée par un repreneur américain. Le groupe Smoby Majorette emploie 2300 personnes dans le monde, dont 1.080 en France. Abcia, en l'occurrence associée à Caravelle, spécialisée dans la reprise d'entreprises en difficulté, a prévu de conserver 480 emplois, Simba n'en garderait que 408. Une troisième offre de reprise a été déposée: elle émane du fonds d'investissement français MI29. Le syndicat FO a "exigé" du futur repreneur des "offres de rachat beaucoup plus ambitieuses afin de pérenniser les emplois actuels".

*La cote de Sarkozy chute encore

La cote de confiance de Nicolas Sarkozy chute de 4 points en un mois, avec 59% d'opinions négatives. Dans un sondage LH2 paru lundi dans "Libération", 37% (-4) ont une opinion positive du chef de l'Etat, et 59% (+4) une opinion négative, le pourcentage des sans opinion restant à 4%. A l'inverse, le Premier ministre voit sa cote d'opinions positives monter à 53% (+6), soit 16 points de plus que le chef de l'exécutif. Dans cette étude, François Fillon est crédité de 40% d'opinions négatives (-7), 7% (+1) ne se prononçant pas. Par ailleurs, 54% des personnes interrogées estiment que la personnalité de Nicolas Sarkozy "ne correspond pas à ce que doit être la fonction présidentielle", contre 38% d'avis contraire et 8% de sans opinion. En revanche, 53 % jugent qu'il "lutte efficacement contre l'insécurité", contre 41 % qui ne sont pas d'accord. S'agissant des prochaines municipales, les personnes souhaitant "soutenir Nicolas Sarkozy et son gouvernement" sont en baisse de 8 points en deux mois (25% contre 33% en janvier), selon cette étude LH2. (Sondage réalisé les 29 février et le 1er mars, par téléphone, selon la méthode des quotas).

*Fraude fiscale: 1 milliard en France ?

Bercy évalue à environ un milliard d'euros le montant de la fraude imputée aux Français ayant un compte au Liechtenstein. "C'est possible que ce soit de l'argent transféré légalement. C'est tout ce que nous devons vérifier", a dit le ministre du Budget, Eric Woerth, précisant que cela prendrait plusieurs semaines. Il n'y a pas "noms connus" dans la liste de quelque 200 personnes, a précisé le ministre lundi matin sur Europe 1. Interrogé sur l'indentité des 200 personnes mises en cause, le ministre du Budget a déclaré qu'on "ne lâche pas en pâture des noms", en invoquant le "secret fiscal". "Nous en sommes à établir la réalité de cette liste", a-t-il dit en rappelant qu'elle avait été fournie gratuitement par la Grande-Bretagne. "Ce n'est pas une liste détaillée. Ce n'est pas l'annuaire téléphonique", a-t-il ajouté. Plusieurs pays, dont les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et l'Italie ont également annoncé avoir identifié de nombreux contribuables soupçonnés de fraude. La justice allemande a annoncé avoir pris dans ses filets plus de 160 personnes dans le cadre d'une vaste enquête sur des fraudeurs du fisc, grâce à des informations qu'elle a obtenues via un informateur du Liechtenstein. Selon Eric Woerth, le redressement réalisé par le fisc français sur des entreprises et des particuliers s'élève à sept milliards d'euros par an.

*La justice interdit les noms sur note2be.com

Tous les noms devront être supprimés du site "note2be.com" qui propose aux élèves de noter leurs profs. Comme les plaignants le demandaient, le tribunal des référés a ordonné la suspension de toute donnée nominative de ce site contesté. Le Snes-FSU, syndicat majoritaire dans les collèges et lycées, la FSU, fédération majoritaire dans l'Education, et 6 enseignants cités sur le site, avaient assigné en référé le site et son co-fondateur Stéphane Cola. Lors de l'audience, le 25 février, les avocats des deux parties s'étaient opposés sur la protection de la vie privée, la garantie statutaire pour les professeurs d'être notés de manière contradictoire et par leur hiérarchie, la liberté d'expression. La Cnil, saisie de 17 plaintes, doit de son côté rendre une décision le 6 mars. Le site de notation des professeurs a été créé le 30 janvier en référence explicite à une préconisation du rapport Attali sur l'évaluation des fonctionnaires sur les usagers. Il invite les élèves à attribuer une note de 0 à 20, pour juger si un enseignant est "intéressant", "clair", "disponible", "équitable", "respecté" et "motivé", ainsi qu'à étayer ou échanger leurs points de vue dans un forum de discussion. Stéphane Cola, un chef d'entreprise de 36 ans qui co-anime le site et figurait sur la liste UMP aux municipales dans le 8e arrondissement de Paris, a dû se retirer en raison du tollé déclenché par "note2be.com". Tous les syndicats d'enseignants, de gauche et de droite, de la maternelle à la terminale, de l'enseignement général, technique, professionnel et agricole, du public et du privé ont dénoncé l'existence de ce site qui cite les prénom et nom des enseignants, leur discipline et l'établissement où ils exercent. Parents d'élèves et lycéens dénoncent aussi la "dénonciation gratuite" et le "lynchage public des personnels", alors que le ministre de l'Education Xavier Darcos a condamné l'ouverture du site et rappelé que l'évaluation des professeurs est du ressort de l'Education nationale.

_________________
Valentine est née le 21 février 2012 à Brest, France


Alison est née le 3 avril 2006 à Wexford, Irlande
Revenir en haut Aller en bas
DIAMANT
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 14734
Age : 50
Localisation : Native : FRANCE/ Expat : SPRING/TEXAS/USA
Emploi/loisirs : Etudiante à Lone Star Collège/Maman Expatriée/Photos - Net - Scrap
Humeur : Joyeuse et Taquine
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Lun 3 Mar - 10:37

Ben moi je dis que le site de notation des profs est pas une mauvaise idée !! quand on voit des fois le j'en foutre des corps enseignants je pense que ce genre de forum ne peut que les boosters et leur mettre un coup de pied aux fesses !! et grâce à la divulgation de leur identité ils seront bien obligés de faire leur métier comme ils sont sensés le faire !! voilà ça c'est mon opinion !!!

_________________


Invité quotidiennement
Revenir en haut Aller en bas
http://lesexpatsreunis.1fr1.net
Sevy
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6389
Age : 37
Localisation : Ex.Expat : Irlande
Emploi/loisirs : Emploi: Assistante Bilingue Loisirs: Lecture anglaise, le net
Humeur : Bizarre
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Lun 3 Mar - 10:42

et ben ton opinion est tres partage ma chere !!!

_________________
Valentine est née le 21 février 2012 à Brest, France


Alison est née le 3 avril 2006 à Wexford, Irlande
Revenir en haut Aller en bas
DIAMANT
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 14734
Age : 50
Localisation : Native : FRANCE/ Expat : SPRING/TEXAS/USA
Emploi/loisirs : Etudiante à Lone Star Collège/Maman Expatriée/Photos - Net - Scrap
Humeur : Joyeuse et Taquine
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Lun 3 Mar - 10:50

Ben c'est normal sinon ce serait pas drôle !!!

_________________


Invité quotidiennement
Revenir en haut Aller en bas
http://lesexpatsreunis.1fr1.net
Sevy
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6389
Age : 37
Localisation : Ex.Expat : Irlande
Emploi/loisirs : Emploi: Assistante Bilingue Loisirs: Lecture anglaise, le net
Humeur : Bizarre
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Lun 3 Mar - 10:55

Hein?
Alors je suis un peu a la rue moi aujourd'hui, faut m'excuser!

_________________
Valentine est née le 21 février 2012 à Brest, France


Alison est née le 3 avril 2006 à Wexford, Irlande
Revenir en haut Aller en bas
DIAMANT
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 14734
Age : 50
Localisation : Native : FRANCE/ Expat : SPRING/TEXAS/USA
Emploi/loisirs : Etudiante à Lone Star Collège/Maman Expatriée/Photos - Net - Scrap
Humeur : Joyeuse et Taquine
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Lun 3 Mar - 11:07

Normal qu'on ne soit pas tous du même avis sinon la vie serait morose ok ?? pigé ????

_________________


Invité quotidiennement
Revenir en haut Aller en bas
http://lesexpatsreunis.1fr1.net
Sevy
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6389
Age : 37
Localisation : Ex.Expat : Irlande
Emploi/loisirs : Emploi: Assistante Bilingue Loisirs: Lecture anglaise, le net
Humeur : Bizarre
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Lun 3 Mar - 11:30

oui, oui, merci! :mdrrrr:

_________________
Valentine est née le 21 février 2012 à Brest, France


Alison est née le 3 avril 2006 à Wexford, Irlande
Revenir en haut Aller en bas
Sevy
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6389
Age : 37
Localisation : Ex.Expat : Irlande
Emploi/loisirs : Emploi: Assistante Bilingue Loisirs: Lecture anglaise, le net
Humeur : Bizarre
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Mar 4 Mar - 23:47

Voici les nouvelles du moment.
Pas grnd chose la mais plus a suivre ulterieurement...

*De plus en plus de femmes parlementaires

La proportion de femmes dans les parlements a atteint un niveau record l'an dernier excepté dans les gouvernements. Dans le monde, 17,7% des parlementaires sont des femmes, une poignée de pays atteignant plus de 40% de femmes, comme le Rwanda (48,8%), la Suède (47%), la Finlande (41,5%) et l'Argentine (40%), selon l'UIP. En Europe, les Etats nordiques affichent une moyenne de 41,4% de femmes parlementaires se classant dans les meilleurs élèves au niveau mondial. L'Espagne se place au 8e rang mondial, la Belgique au 11e rang, l'Allemagne au 17e rang mondial. Parmi les pays européens, le Royaume-Uni (60e rang mondial), la France (64e), l'Italie (68e), la Grèce (80e), l'Irlande (87e), la Hongrie (99e), et Malte (106e) font figure de lanternes rouges. Par région, les Etats arabes (9,6%) et les Etats insulaires du Pacifique avec 2,5% (hormis l'Australie et la Nouvelle-Zélande) accueillent le plus petit nombre de parlementaires féminins. Dans les exécutifs, au niveau mondial, 16,1% de tous les portefeuilles ministériels sont détenus par des femmes, relève l'organisation interparlementaire. Sur 150 chefs d'Etat début 2008, seuls sept (4,7%) étaient des femmes, une proportion qui tombe à 4,2% lorsqu'il s'agit de chefs de gouvernement. L'UIP note néanmoins des résultats encourageants, deux pays ayant dépassé les 50% de femmes aux postes ministériels: la Finlande (58%) et la Norvège (55,6%). Grenade (50%), la Suède (47,6%), la France (46,7%), l'Afrique du sud (44,8%) et l'Espagne (43,8%) les suivent de près.

*Chamonix: la solidité du matériel remise en cause

La solidité de la télécabine, d'où a mortellement chuté un homme samedi à Chamonix, a été mise en cause lundi. Un test mené 2 fois a donné le même résultat: un "gendarme s'est appuyé assez fortement sur le plexiglas" de la télécabine "qui a cédé", selon le procureur de Bonneville. Les 3 rescapés de l'accident ont participé à sa reconstitution avant que leur garde à vue ne soit levée. Une information judiciaire et une enquête administratives ont été ouvertes. Samedi, un homme de 33 ans est tombé d'une télécabine du domaine skiable du Brévent. Ses trois camarades ont admis avoir "un peu chahuté" dans la cabine, avant qu'une vitre en plexiglas ne cède, entraînant la chute mortelle de la victime. Le "test" mené par la gendarmerie lundi matin "interroge sur la solidité du matériel", a déclaré le procureur de la République de Bonneville, Michel Belin, "étant entendu qu'on n'a pas à s'appuyer sur le plexiglas", comme l'ont fait la victime et un de ses amis, a-t-il ajouté, précisant qu'il s'agit juste d'un test et que "seules les expertises pourront dire si les cabines présentent ou non des défauts". La "mise en situation", selon les termes des gendarmes (reconstitution, Ndlr) a été demandée par le parquet de Bonneville dans le cadre d'une enquête en flagrance pour homicide involontaire. Débutée samedi, la garde à vue des trois amis d'enfance de la victime avait été prolongée de 24 heures dimanche. Les enquêteurs n'ont pas pu établir le scénario précis des faits, en raison de "divergences" dans leurs déclarations portant sur des points de "détails" importants pour l'enquête. La chute mortelle est "probablement" liée à des "comportements inadaptés" qui ont provoqué "l'accident", avait estimé dimanche la Gendarmerie. Les quatre occupants de la télécabine, tous âgés de 32 à 35 ans, sont originaires de la région d'Amiens. Samedi, à la fermeture des pistes, vers 17h00, la victime a emprunté la télécabine du Planpraz en compagnie de trois amis pour rejoindre la station. Deux des quatre hommes, qui se trouvaient dans la télécabine, se sont "appuyés sur la vitre latérale en plexiglas qui a cédé", a précisé le colonel Kim sur la base des auditions des trois amis de la victime. La télécabine a été placée sous scellés pour permettre à la cellule d'investigation criminelle de la gendarmerie d'effectuer les constatations techniques destinées à rechercher les causes de la mort du jeune homme.

*TF1: le directeur général adjoint démissionne

Takis Candilis, en charge des programmes, a démissionné mardi de ses fonctions, a-t-on appris auprès de la chaîne privée. Celle-ci s'est refuse à tout commentaire. Ces derniers mois, Takis Candilis a été confronté à plusieurs échecs, à commencer, en septembre, par celui de la série "L'Hôpital", calquée sur une fiction américaine. Dans le même temps, l'audience de TF1 n'a cessé de s'effriter face à la montée des chaînes de la télévision numérique terrestre (TNT). Depuis fin 2007, la chaîne privatisée en 1987 reste sous la barre des 30 %. Selon les chiffres rendus publics lundi, elle a affiché en février une part d'audience encore en baisse (27,5 % contre 28 % en janvier). L'année dernière, les recettes publicitaires ont stagné (hausse de 0,6 %). Takis Candilis ne cachait pas sa volonté de rivaliser avec les séries américaines qui, encore en 2007, se sont taillées la part du lion en matière d'audience. Pour ce faire, il avait tout récemment recruté le Canadien André Béraud comme directeur artistique de la fiction. "Il faut sortir du ronron dans lequel nous étions tous. La fiction actuelle a 20 ans d'âge. Aujourd'hui, la concurrence est plus grande, il faut réapprendre la manière de raconter les histoires", déclarait-il dans une récente interview. Le rôle d'internet: Le directeur général adjoint chargé des programmes parti, reste à enrayer l'érosion des programmes. Nonce Paolini, le nouveau directeur général de TF1 depuis mai 2007, a décidé de miser sur les nouveaux médias, dont internet, qu'il veut placer "au coeur" de son offre. Lors de la présentation des résultats annuels du groupe en février, il a insisté sur la nécessité de multiplier "les rebonds entre nos antennes, le web et demain la télévision mobile". Takis Candilis, un professionnel de l'audivisuel: Takis Candilis, 53 ans, a été nommé mardi directeur général délégué à la production de Lagardère Entertainment, qui s'occupe notamment de la production audiovisuelle du groupe Lagardère. Son arrivée "marque la volonté du groupe Lagardère d'accélérer son développement dans le domaine de la production des programmes en France et à l'international, et d'y jouer rapidement un rôle majeur", selon un communiqué de l'entreprise.

*Fillon: "il n'y aura pas de plan de rigueur"

Le Premier ministre a affirmé mardi qu'il n'y aurait "pas de plan de rigueur" après les élections municipales. "Il n'y aura pas de plan de rigueur. Il y a un budget 2008 qui a été voté par le Parlement, il sera mis en oeuvre", a-t-il déclaré alors qu'il était invité sur Europe 1 à réagir aux accusations de l'ancien Premier ministre socialiste Laurent Fabius, selon lequel le gouvernement préparerait un plan d'austérité pour après le scrutin. Ce n'est pas digne de "mentir avec cette constance-là". "Naturellement, en fonction de la croissance et des rentrées fiscales, comme tout gouvernement, on fait des ajustements sur les dépenses. Ca n'a rien à voir avec un plan de rigueur", a-t-il dit. Ce que dit M. Fabius "est faux, ce n'est d'ailleurs pas digne d'un homme d'Etat de mentir avec cette constance-là" a ajouté M. Fillon. "D'ailleurs, il a été sévèrement contredit par (Jean-Claude) Juncker, le Premier ministre du Luxembourg qui préside le Conseil des ministres des Finances de l'euro, qui a indiqué que (la ministre de l'Economie) Christine Lagarde n'avait à aucun moment défendu un plan de rigueur" devant ses homologues de l'UE, a encore indiqué M. Fillon. M. Fabius avait affirmé dimanche que la France s'était engagée auprès de ses partenaires européens à prendre, après les municipales, des mesures pour "combler les trous" budgétaires, qui entraîneront des augmentations d'impôts, lors de cette réunion des ministres des Finances qui a eu lieu le 11 février. M. Juncker avait répliqué lundi que la France "n'a pas promis" de "plan de rigueur" budgétaire à ses partenaires européens pour après les municipales.

_________________
Valentine est née le 21 février 2012 à Brest, France


Alison est née le 3 avril 2006 à Wexford, Irlande
Revenir en haut Aller en bas
DIAMANT
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 14734
Age : 50
Localisation : Native : FRANCE/ Expat : SPRING/TEXAS/USA
Emploi/loisirs : Etudiante à Lone Star Collège/Maman Expatriée/Photos - Net - Scrap
Humeur : Joyeuse et Taquine
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Mer 5 Mar - 0:13

Dis donc le coup de Chamonix c'est incroyable !! on peut plus s'appuyer sur les vitres sans passer de vie à trépas non mais je rêve !! c'est incroyable !! ben ça va pas leur faire de bonne publicité tous ces accidents plus ou moins mortels à cette station de ski !! :dingue:

_________________


Invité quotidiennement
Revenir en haut Aller en bas
http://lesexpatsreunis.1fr1.net
Sevy
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6389
Age : 37
Localisation : Ex.Expat : Irlande
Emploi/loisirs : Emploi: Assistante Bilingue Loisirs: Lecture anglaise, le net
Humeur : Bizarre
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Mer 5 Mar - 0:42

Oui, c'est ce que je pensais en lisant l'article aussi. Comme quoi, on est a l'abri de rien nul part!

_________________
Valentine est née le 21 février 2012 à Brest, France


Alison est née le 3 avril 2006 à Wexford, Irlande
Revenir en haut Aller en bas
DIAMANT
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 14734
Age : 50
Localisation : Native : FRANCE/ Expat : SPRING/TEXAS/USA
Emploi/loisirs : Etudiante à Lone Star Collège/Maman Expatriée/Photos - Net - Scrap
Humeur : Joyeuse et Taquine
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Mer 5 Mar - 0:43

Tu m'étonnes !! bon t'es pas encore au lit chipie ???

_________________


Invité quotidiennement
Revenir en haut Aller en bas
http://lesexpatsreunis.1fr1.net
Sevy
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6389
Age : 37
Localisation : Ex.Expat : Irlande
Emploi/loisirs : Emploi: Assistante Bilingue Loisirs: Lecture anglaise, le net
Humeur : Bizarre
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Mer 5 Mar - 0:44

ben j ai peur de reveille la pissouze qui squatte le lit avec papa alors je me suis juste prise une couette pour le canape

_________________
Valentine est née le 21 février 2012 à Brest, France


Alison est née le 3 avril 2006 à Wexford, Irlande
Revenir en haut Aller en bas
DIAMANT
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 14734
Age : 50
Localisation : Native : FRANCE/ Expat : SPRING/TEXAS/USA
Emploi/loisirs : Etudiante à Lone Star Collège/Maman Expatriée/Photos - Net - Scrap
Humeur : Joyeuse et Taquine
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Mer 5 Mar - 0:46

Ben moi j'y vais ma mère est venue vérifier ce que je faisais donc ben je vais devoir me barrer pour éviter les réflexions si tu vois ce que je veux dire :lol: bon courage et bonne nuit ma belle

_________________


Invité quotidiennement
Revenir en haut Aller en bas
http://lesexpatsreunis.1fr1.net
Sevy
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6389
Age : 37
Localisation : Ex.Expat : Irlande
Emploi/loisirs : Emploi: Assistante Bilingue Loisirs: Lecture anglaise, le net
Humeur : Bizarre
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Mer 5 Mar - 16:51


*Sarkozy stigmatise le statut des chercheurs

Nicolas Sarkozy a stigmatisé "le vieux statut mité" du "système invraisemblable" de la Recherche. Il s'exprimait mercredi au Sénat devant l'Association des moyennes entreprises patrimoniales. "J'ai vu qu'on m'accusait de vouloir modifier l'organisation de la recherche en France. C'est vrai", a-t-il dit. Plusieurs centaines de chercheurs ont manifesté mardi à Paris et Toulouse à l'appel de leurs syndicats et de l'association Sauvons la recherche.Parallèlement, 600 directeurs d'unités de recherche et responsables scientifiques se sont réunis au collège de France pour marquer leurs réserves face à l'évolution de la réforme de la recherche poursuivie par le gouvernement. "Le plus important", ont-ils souligné, est "le respect de l'autonomie du champ scientifique par rapport au politique". Pour leur porte-parole, Philippe Blache, les "patrons" de recherche vont consulter leurs unités pour dégager des initiatives qu'ils présenteront dans environ deux mois. Nicolas Sarkozy a déclaré mercredi: "Je veux rapprocher les universités de la recherche, je souhaite donner davantage de moyens aux chercheurs, je veux mettre un terme à cette bizarrerie qui consiste à ce que nos meilleurs chercheurs, les plus jeunes, soient débauchés par les autres parce qu'ils sont payés trois fois plus cher ailleurs", a-t-il affirmé. Il a dénoncé un "système invraisemblable où un vieux statut mité fait que nos meilleurs chercheurs sont très vieux pour chercher chez nous, et assez jeunes pour être rémunérés à prix d'or chez les autres".

Prix dans la distribution: palmarès par villes

Ajaccio est la ville la plus chère, aux antipodes de Charleville-Mézières, selon une étude à paraître jeudi. D'après une enquête pour l'hebdomadaire LSA, on trouve les prix les plus élevés en grandes surfaces à Ajaccio, suivi de Versailles et Hyères. Les tarifs les plus avantageux ont été enregistrés à Charleville-Mézières, Nancy et Troyes. Sur les 10 villes les plus chères, sept se situent en région parisienne où la concurrence entre enseignes est faible. Le classement se base sur plusieurs centaines de milliers de références, dans 5000 magasins des 126 plus grandes agglomérations de France. Selon l'institut Nielsen, qui a effectué l'enquête, pour une moyenne nationale à 100, Ajaccio (Corse-du-Sud) enregistre l'indice de prix le plus élevé (114,60) et Charleville-Mézières (Ardennes) le moins élevé (92,36). Sept des 10 villes les plus chères se trouvent en région parisienne. La plus onéreuse d'Ile-de-France est Versailles (Yvelines), suivie de villes des Hauts-de-Seine (Boulogne-Billancourt, Issy-les-Moulineaux, Rueil-Malmaison, Clamart et Nanterre et d'une ville du Val-de-Marne (Villejuif). Les deux autres villes chères sont Hyères (Var) et Nice (Alpes-Maritimes). L'Est et le Nord: les zones les moins chères: Les villes les moins chères se concentrent dans l'Est et le Nord de la France, régions où les enseignes à bas prix, dites de "hard-discount", comme Lidl ou Aldi, sont très présentes. Parmi elles, Nancy (Meurthe-et-Moselle), Metz (Moselle), Calais (Pas-de-Calais) et Roubaix (Nord). Il y a également Troyes (Aube), Châlons-en-Champagne (Marne), Chalon-sur-Saône (Saône-et-loire), Albi (Tarn) et Orléans (Loiret). Nielsen établit également un classement des villes selon le taux d'inflation. Aix-en-Provence (Bouche-du-Rhône) a enregistré le plus fort taux d'inflation des produits de grande consommation (+3,7%) entre février 2007 et février 2008, suivi d'Ajaccio (+3,7%). A l'inverse, Albi a connu une inflation plus faible (1,3%).

*Télécabine à Chamonix: montage des vitres conforme (suite d'hier)

Un contrôle du montage des vitres de toutes les cabines de Planpraz mardi n'a "mis en évidence aucune non-conformité". Demandé par le secrétaire d'Etat aux transports, Dominique Bussereau, ce contrôle visait à "s'assurer" de la conformité du montage des vitres avec "les plans de construction" des télécabines, a précisé le ministère mercredi. La solidité de la télécabine, d'où a mortellement chuté un homme samedi à Chamonix, avait été mise en cause lundi. Mr.Laurent et un ami d'enfance, sous l'effet de l'alcool, se tenaient debout, appuyés sur la vitre, lorsqu'elle a cédé, provoquant l'accident mortel. Dominique Bussereau a également demandé "à tous les exploitants de télécabines que les passagers soient mieux informés de la nécessité impérieuse de rester assis pendant toute la durée du transport". Les amis de la victime ont assuré aux enquêteurs n'avoir pas été conscients de commettre une imprudence, n'ayant pas vu de consigne les obligeant à rester assis pendant le transport de cette télécabine d'1,45 m de haut. Les trois rescapés de l'accident ont participé à sa reconstitution avant que leur garde à vue ne soit levée. Une information judiciaire et une enquête administratives ont été ouvertes. La chute mortelle est "probablement" liée à des "comportements inadaptés" qui ont provoqué "l'accident", avait estimé dimanche la Gendarmerie. Les quatre occupants de la télécabine, tous âgés de 32 à 35 ans, sont originaires de la région d'Amiens.

*Actes antisémites et homophobes à Bagneux

La mairie de Bagneux s'est dite "choquée et indignée" mercredi au lendemain d'une enquête impliquant 6 jeunes. Ils sont soupçonnés d'avoir séquestré une journée un jeune homme de 19 ans et de lui avoir fait subir des sévices à connotations antisémites et homophobes. "Notre ville a toujours porté des valeurs de tolérance, de respect des différences, de lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie", déclare la mairie PCF. Selon une source judiciaire, les six garçons, nés entre 1983 et 1991, ont été écroués le 27 février et sont soupçonnés d'avoir séquestré le jeune homme dans un appartement puis dans un box, après l'avoir accusé de vol. La victime, de confession juive, aurait été frappée par ses agresseurs, qui auraient écrit "sale juif" et "sale pédé" sur son visage avec un feutre épais et lui auraient fait subir des sévices, notamment à connotation sexuelle. La séquestration se serait déroulée entre 10H00 et 19H30, selon la même source. Le jeune homme, hospitalisé dans la soirée du 22 février, en est ressorti "très choqué" mais pas grièvement blessé. Il a porté plainte le lendemain. Les six suspects, qui reconnaîtraient "à peu près l'ensemble des faits", selon la source judiciaire, sont mis en examen pour "violences en réunion en raison de l'appartenance véritable ou supposée à une race ou à une religion et en raison de l'orientation sexuelle, séquestration en bande organisée, actes de torture et de barbarie, vol aggravé, extorsion et menaces". Bagneux avait été le théâtre du meurtre d'Ilan Halimi, un jeune juif français de 23 ans séquestré pendant trois semaines par le "gang des barbares", en janvier et février 2006.

*Crédit Agricole: La "banque verte" a vu son bénéfice baisser de 16,8 %, à 4,044 miliards d'euros

Cette baisse est largement due à une perte de 857 millions d'euros au 4e trimestre, qui a concentré les effets de la crise des "subprimes". En tout, la crise des crédits américains à risque a coûté 3,22 milliards au "Crédit".
La banque a annoncé qu'elle ne resterait pas "indifférente" si la Société Générale était la cible d'une offre d'achat. "Si le paysage bancaire français devait évoluer, il va de soi que nous ne serions pas indifférents à cette évolution", a affirmé mercredi le directeur général, Georges Pauget. Il a ajouté que la banque n'avait pas "participé à l'augmentation de capital de la Société en tant qu'investisseur". Des propos qui contredisent d'autres tenus par le président du Crédit Agricole, René Carron. Le groupe bancaire "donnera la priorité au développement organique et n'envisage pas de nouvelles initiatives de croissance externe", a déclaré ce dernier, cité par un communiqué de la "banque verte". Pour autant, selon la presse économique, celle-ci aurait déposé une offre de 1,2 milliard d'euros sur Banca Delle Marche, une banque régionale italienne. Cette nouvelle initiative, après sa "montée" récente au capital de la banque espagnole: Bankinter, avait suscité l'inquiétude de certains analystes. Une note de Bear Stearns brocardait les "tendances expansionnistes" du groupe qui s'était fixé pour objectif de porter à 50 % la part de ses revenus à l'international à l'horizon 2008. Selon Bear Stearns, la direction devrait plutôt s'attacher à améliorer la rentabilité des activités existantes, comme la banque d'investissement. Calyon, la banque de financement et d'investissement (BFI) du groupe, a payé le plus lourd tribut à la crise, avec une perte nette de 1,912 milliard au dernier trimestre et de 904 millions sur l'année. Hors pertes liées à la crise, le résultat de ce pôle aurait été positif en 2007, à 1,8 milliard, précise le communiqué. Si les activités de marché ont plombé le résultat, les activités de banque de détail, de services financiers spécialisés (+ 28,5 %) et surtout de gestion d'actifs, assurance et banque privée (+ 22,8 %, à 1,9 milliard), l'ont soutenu à bout de bras. Le résultat net des caisses régionales a légèrement progressé de 2,5 % (778 millions d'euros), mais LCL (ex-Crédit Lyonnais) a vu le sien reculer de 18,6 % (
553 millions).

_________________
Valentine est née le 21 février 2012 à Brest, France


Alison est née le 3 avril 2006 à Wexford, Irlande
Revenir en haut Aller en bas
Sevy
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6389
Age : 37
Localisation : Ex.Expat : Irlande
Emploi/loisirs : Emploi: Assistante Bilingue Loisirs: Lecture anglaise, le net
Humeur : Bizarre
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Jeu 6 Mar - 21:55


*Le taux de chômage à 7,5%

Le taux de chômage a fortement reculé au 4e trimestre 2007 à 7,5% en France métropolitaine (7,8% avec les DOM). Le taux de chômage perd 0,3 point par rapport au troisième trimestre (0,4 avec les DOM), selon les chiffres publiés jeudi par l'Insee. "C'est historiquement au plus bas depuis 1983", s'est félicitéela ministre de l'Economie et de l'Emploi, Christine Lagarde. Le chômage est en diminution depuis 2006 en France. Au quatrième trimestre, le taux de chômage mesuré en France métropolitaine correspond à près de 2,1 millions de chômeurs et est une estimation corrigée des variations saisonnières à "plus ou moins 0,4 point", a précisé l'Insee dont les indicateurs sont fidèles aux critères du Bureau international du Travail (BIT) et sont publiés désormais une seule fois par trimestre. Pour les moins de 25 ans, le chômage a reculé de plus de trois points en un an, à 18,1%. Il a aussi diminué pour les 25-49 ans, à 6,9% (-0,6%). Le taux d'emploi des 15-64 ans a poursuivi la progression observée depuis la mi-2006 pour s'établir à 64,8%. Néanmoins, au quatrième trimestre 2007, 1,444 million de personnes étaient en situation de sous-emploi, soit 5,6% des personnes ayant un emploi, comme aux deuxième et troisième trimestres, mais contre 5,3% un an auparavant. Le sous-emploi, en progression depuis cinq ans, correspond aux personnes au chômage technique ou en temps partiel non choisi.

*Sempap: Chirac convoqué comme témoin

Il sera entendu dans l'enquête sur la Sempap, ancienne imprimerie soupçonnée d'avoir participé au financement du RPR. L'ancien président a été convoqué par le juge Jean-Marie D'Huy, a fait savoir jeudi une source proche du dossier, confirmant une information du Point. "La date de cette audition en qualité de témoin n'est pas encore fixée", a précisé la même source. La Société d'économie mixte parisienne de prestations (Sempap), dissoute en 1996, est suspectée d'avoir favorisé des entreprises dans la passation de marchés publics, d'avoir financé le RPR via le cabinet de la mairie de Paris et d'avoir imprimé des documents personnels pour Bernadette Chirac. Cette affaire est l'un des dossiers judiciaires dans lesquels le nom de Jacques Chirac apparaît. L'ancien chef de l'Etat a ainsi été mis en examen le 21 novembre 2007 par la juge Xavière Simeoni pour "détournement de fonds publics" dans l'affaire des chargés de mission payés par le cabinet du maire de Paris avant 1995 au bénéfice de proches du RPR. Il a d'autre part été entendu comme témoin assisté par le juge Alain Philibeaux dans le dossier des emplois fictifs du RPR, instruit à Nanterre. Enfin, une partie civile dans l'affaire des faux électeurs du IIIe arrondissement de Paris a demandé, le 5 octobre 2007, que Jacques Chirac soit entendu comme témoin lors du procès en appel prévu en mai.


*Amiante: Alstom condamné en appel au maximum

Alstom Power Boilers a été condamné jeudi par la cour d'appel de Douai à 75.000 euros d'amende, soit la peine maximale. La société était jugée en appel pour avoir exposé à l'amiante et "mis en danger" ses salariés entre 1998 et 2001 sur le site de Lys-lez-Lannoy (Nord). Ce jugement confirme la peine prononcée le 4 septembre 2006 par le tribunal correctionnel de Lille. Un ancien directeur de l'usine a été condamné à 3 mois de prison avec sursis et 3000 euros d'amende. Cet ex-directeur voit sa peine réduite en appel : en première instance, il avait été condamné à 9 mois de prison avec sursis, une peine également requise au procès en appel. L'entreprise Alstom Power Boilers était poursuivie pour avoir "mis en danger" la vie des salariés de son site du Nord par "violation manifestement délibérée d'une obligation réglementaire de sécurité ou de prudence". Outre ce chef d'accusation, l'ancien directeur de l'usine de fabrication de chaudières, Bernard Gomez, 57 ans, devait répondre d'"infraction à la réglementation générale sur l'hygiène et la sécurité".

*Royal compte entamer la conquête du PS

L'ex-prétendante à l'Elysée se donne pour objectif d'être "majoritaire" au prochain congrès du Parti socialiste. C'est ce qu'elle a déclaré mercredi soir en marge d'un meeting à Toulouse, dans le cadre de la campagne municipale. Alors qu'un journaliste lui demandait si elle comptait annoncer, juste après le scrutin, sa décision de prendre le contrôle du PS, elle a répondu "Je ferai les choses comme je les sens", mais n'a pas nié ses intentions. La présidente du Poitou-Charentes n'a pas caché qu'elle souhaitait constituer un rassemblement autour d'"un texte" soumis au vote des militants au congrès, probablement lors d'un congrès l'automne prochain. Mais il ne s'agit pas, selon elle, de passer des alliances avec les courants du PS ou de "mener des négociations", selon un schéma traditionnel qu'elle juge dépassé. "Ceux qui veulent venir viendront, et ceux qui ne veulent pas venir ne viendront pas", a-t-elle dit, avant de nuancer son discours : "Les choses ne sont pas blanc ou noir."

*Sarkozy: il n'y aura pas de plan de rigueur

Dans le Figaro, le chef de l'Etat s'invite pour la première fois dans la campagne des municipales. A quatre jours d'un scrutin délicat pour l'UMP, Nicolas Sarkozy réaffirme sa volonté de garder le cap des réformes et jure qu'"il n'y aura pas de plan de rigueur". Il assure en outre qu'il n'y aura pas de grand remaniement gouvernemental après les élections, déplorant "cette maladie française qui consiste à changer de ministres tous les six mois". Nicolas Sarkozy juge "peu indiqué de renouveler en profondeur le gouvernement avant la présidence française de l'UE" qui commence en juillet. Concernant les municipales, le président "tiendra compte" de la "signification politique" du verdict des urnes. "A ce titre, je souhaite que ceux qui veulent que le changement continue se mobilisent et fassent le choix du candidat qui porte cette stratégie du changement." Car pour Nicolas Sarkozy, "le changement est une ardente obligation".

*Delanoë n'exclut pas un partenariat avec le MoDem

Bertrand Delanoë n'écarte pas un "partenariat" avec le MoDem, a condition qu'il y ait une "clarification de fond". Cette clarification serait indispensable avant le premier tour, estime le maire de Paris sortant dans une interview à Direct Matin. Une "majorité solide" ne peut pas être "à géométrie variable", explique-t-il. Mardi, Marielle de Sarnez, qui mène la liste du MoDem à Paris, s'était déclarée ouverte à un rapprochement, sous conditions. "Partenaires, oui, nous y sommes prêts. Solidaires, oui. Mais soumis, non", avait-elle déclaré.
"Sur le fond, le projet du MoDem s'inspire largement du nôtre, en quelque sorte, il le valide, même si les propositions environnementales de Mme Lepage demeurent assez floues. Donc, un partenariat pour Paris, pourquoi pas ? Même si ses formes restent à définir", a déclaré jeudi le maire de Paris.

_________________
Valentine est née le 21 février 2012 à Brest, France


Alison est née le 3 avril 2006 à Wexford, Irlande
Revenir en haut Aller en bas
DIAMANT
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 14734
Age : 50
Localisation : Native : FRANCE/ Expat : SPRING/TEXAS/USA
Emploi/loisirs : Etudiante à Lone Star Collège/Maman Expatriée/Photos - Net - Scrap
Humeur : Joyeuse et Taquine
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Jeu 6 Mar - 22:22

Bon bof les news du jour !! allez j'attends les prochaines !! :lol:

_________________


Invité quotidiennement
Revenir en haut Aller en bas
http://lesexpatsreunis.1fr1.net
Sevy
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6389
Age : 37
Localisation : Ex.Expat : Irlande
Emploi/loisirs : Emploi: Assistante Bilingue Loisirs: Lecture anglaise, le net
Humeur : Bizarre
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Ven 7 Mar - 9:31

oui je sais pas top, un peu trop de politique la! je reviens apres les courses en faire des mieux chef!!

_________________
Valentine est née le 21 février 2012 à Brest, France


Alison est née le 3 avril 2006 à Wexford, Irlande
Revenir en haut Aller en bas
DIAMANT
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 14734
Age : 50
Localisation : Native : FRANCE/ Expat : SPRING/TEXAS/USA
Emploi/loisirs : Etudiante à Lone Star Collège/Maman Expatriée/Photos - Net - Scrap
Humeur : Joyeuse et Taquine
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Ven 7 Mar - 11:04

Ca marche poulette !!

_________________


Invité quotidiennement
Revenir en haut Aller en bas
http://lesexpatsreunis.1fr1.net
Sevy
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6389
Age : 37
Localisation : Ex.Expat : Irlande
Emploi/loisirs : Emploi: Assistante Bilingue Loisirs: Lecture anglaise, le net
Humeur : Bizarre
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Ven 7 Mar - 17:30

Bon ben toutes mes excuses mais Alors la je vais me coucher donc je les metterais demain matin des que j arrive au boulot a 7hr!

_________________
Valentine est née le 21 février 2012 à Brest, France


Alison est née le 3 avril 2006 à Wexford, Irlande
Revenir en haut Aller en bas
Sevy
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6389
Age : 37
Localisation : Ex.Expat : Irlande
Emploi/loisirs : Emploi: Assistante Bilingue Loisirs: Lecture anglaise, le net
Humeur : Bizarre
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Dim 9 Mar - 7:50

Dimanche 9 Mars 2008:


Municipales et cantonales: jour de vote
La métropole vote jusqu'à 18h, 19h ou 20h selon les villes, pour le 1er tour d'un scrutin crucial pour la majorité. Pour les municipales, la participation à midi s'élevait à 23%, contre 20,57% à la même heure lors du 1er tour en 2001, selon le ministère de l'Intérieur. 44 millions d'électeurs sont concernés par des élections locales aux allures de test national. Ils élisent les conseillers de 36.782 communes et les conseillers généraux de 2.020 cantons. Les 146.000 électeurs néo-calédoniens ont fini de voter dimanche matin, heure de Paris. L'outre-mer compte 1,5 million d'électeurs: la Polynésie clôturera le vote. Parmi les inscrits, figurent 250.000 ressortissants européens. Dix mois après l'élection présidentielle, et alors que la cote de popularité de Nicolas Sarkozy ne cesse de chuter depuis janvier, les sondages ont prédit un revers pour la majorité de droite. Le Parti socialiste, en quête de rachat et de relance, a appellé l'électorat à lancer un "avertissement" au pouvoir sous forme d'un vote sanction contre l'UMP. Il espère au passage reconquérir 30 des 40 villes perdues en 2001, afin d'avoir "un peu plus de villes" de plus de 20.000 habitants dirigées par la gauche que par la droite (223 à droite contre 178 à gauche aujourd'hui), selon les objectifs exprimés par François Hollande. La droite, de son côté, a accusé l'opposition de gauche de rêver d'un hypothétique "troisième tour" de la présidentielle. Avant tout, elle a rappellé que les enjeux du scrutin de dimanche sont avant tout "locaux", et non nationaux. Le secrétaire général de l'UMP Patrick Devedjian souhaite "gagner une quinzaine de grandes villes de plus de 30.000 habitants" aux municipales et de conserver "Marseille et Toulouse". La droite dirige actuellement un peu plus de la moitié des 350 villes de plus de 30.000 habitants et chefs-lieux de départements. Au total, quelque 36.000 mandats de maires doivent être renouvelés les 9 et 16 mars. Nicolas Sarkozy et François Fillon ont prévenu que quel que soit le verdict des urnes, ils ne changeront pas de cap dans les réformes, balayant au passage les rumeurs de vaste remaniement gouvernemental.


*Journée internationale de la Femme
D'ordinaire destinée à pointer les inégalités hommes-femmes, la journée était dédiée cette année à Ingrid Betancourt. Plusieurs rassemblements pour Ingrid Betancourt et les autres femmes otages dans le monde ont eu lieu samedi à Paris, Nice ou Fontenay-sous-Bois. A Paris, Nicolas Sarkozy a invité à déjeuner "des femmes de tous horizons" pour "rappeler son ambition d'améliorer encore la condition des femmes" en France. "Des femmes qui ont marqué l'histoire, comme Simone Veil, des artistes, comme la pianiste Anne Quéfélec, mais aussi des pionnières, comme la première femme admise à l'Ecole Polytechnique, l'actuelle présidente du conseil d'administration de cette école, la première femme recrutée comme officier de gendarmerie", avait détaillé vendredi David Martinon, porte-parole de l'Elysée. Le déjeuner réunissait aussi l'ancienne spationaute et ministre Claudie Haigneré, la président du Medef Laurence Parisot, l'ancienne patronne de la CFDT Nicole Notat, la candidate à la mairie de Paris Françoise de Panafieu ou encore la metteur en scène Macha Makeieff. Ont aussi été conviées, par ailleurs, "des femmes courageuses dont les métiers sont difficiles comme par exemple une conductrice de bus en Seine-Saint-Denis ou des mères de famille nombreuse". Salaires hommes-femmes: des sanctions possibles dès 2009: Lors de son déjeuner à l'Elysée autour de "femmes d'exception" (le premier du genre), Nicolas Sarkozy a prôné l'égalité salariale entre les hommes et les femmes, et promis des sanctions financières pour les récalcitrants. "J'ai dit aux partenaires sociaux qu'on leur donnait jusqu'en 2009 pour trouver une solution" pour mettre fin à cette inégalité, et "il faut bien prendre au sérieux ce que j'ai dit (...) J'ai dit 2009 pour donner à chacun le temps de faire cette égalité" mais "à partir de 2009, je ferai voter par le Parlement des sanctions financières. Pas des sanctions pénales parce que j'en ai assez que notre système juridique prévoie toujours des sanctions pénales qu'on n'applique jamais." L'association "Paroles de Femmes" interpelle Sarkozy: "Paroles de femmes", qui avait reçu Nicolas Sarkozy, alors candidat à l'Elysée, en mars 2007, a demandé "officiellement" samedi au chef de l'Etat de "tenir ses engagements". Fondée début 2007 pour "promouvoir le droit des femmes, le dialogue des cultures, la diversité", l'association a adressé une lettre à Nicolas Sarkozy, lui rappelant qu'il avait, "l'année dernière, signé le Pacte féminin qui comportait 30 propositions concernant les violences, l'égalité salariale, l'éducation". Un an après, écrit sa présidente Olivia Cattan, "combien de commissions et de bavardages" faudra-t-il "avant que de véritables réformes soient mises en place !" "J'accuse les promesses non tenues, les effets d'annonce, la diversité-diversion mise en exergue sur les listes de municipales." Persistance de lois sexistes dans le monde: Plusieurs études parues ces derniers jours attestent de la persistance d'inégalités entre les deux sexes. Des lois discriminatoires envers les femmes subsistent dans presque tous les pays, a rappelé vendredi Louise Arbour, Haut commissaire de l'Onu aux droits de l'Homme. Dans la quasi totalité des pays, des lois discriminatoires envers les femmes demeurent en vigueur dans les codes civils ou pénaux, a déploré vendredi la Haut commissaire des Nations unies pour les droits de l'Homme, Louise Arbour. Ces lois sexistes vont de la simple interdiction, ou impossibilité administrative, faite aux femmes mariées de conserver leur nom de jeune fille -une complication bien connue en France- à l'impossibilité d'hériter, de posséder la terre ou de se déplacer autrement qu'en compagnie d'un membre masculin de la famille. Ces lois ont des conséquences parfois mineures, mais aussi très graves, particulièrement en matière de violence sexuelle, un crime qui n'est pas reconnu juridiquement dans un Etat du monde, a noté la Haut commissaire sans désigner le pays en question. Ailleurs, lorsque le viol est reconnu en tant que crime, il arrive que la loi ne soit pas correctement appliquée ; quelque 53 Etats ne reconnaissent pas le viol conjugal. Côté professionnel, dans certains pays, les femmes ne peuvent devenir fonctionnaire et leur accès à l'éducation et à l'emploi est très limité, a déclaré Mme Arbour, regrettant que les promesses faites lors de la Conférence mondiale des femmes de Pékin en 1995 reste souvent lettre morte. "Les Etats n'honorent pas leur promesse de modifier ou d'abolir" leurs lois discriminatoires, déplorent Louise Arbour. "Alors qu'approche le 60e anniversaire de la déclaration universelle des droits de l'Homme, il est honteux que beaucoup de femmes ne puissent jouir de leur droits fondamentaux à la surface du globe." Symbole de la lutte sans répit des femmes pour l'égalité des droits, la journée du 8 mars a été officialisée par l'Onu en 1977.

*Cécilia ex-Sarkozy entendue sur l'affaire du SMS
L'ex-épouse du président a nié vendredi avoir reçu un SMS de Nicolas Sarkozy avant le remariage de ce dernier. Le site web du Nouvel Observateur avait affirmé que le président avait envoyé à son ex-femme un texto indiquant "si tu reviens, j'annule tout" le 2 février, soit 8 jours avant son remariage avec Carla Bruni. Cécilia Ciganer-Albeniz a été entendue comme témoin vendredi après-midi à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP). Devant les policiers de la BRDP, l'ancienne première dame de France a nié avoir reçu un tel message. Elle n'avait pas apporté de démenti à l'article du nouvelobs.com. Suite à ces révélations, très controversées, du site web du Nouvel Observateur, Nicolas Sarkozy a déposé le 7 février une plainte pour "faux, usage de faux et recel" à l'encontre du nouvelobs.com. Dès le lendemain, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire. L'audition de Cécilia Ciganer-Albeniz fait suite à celle d'Airy Routier, rédacteur en chef du magazine et auteur de l'article incriminé. Interrogé le 21 février comme témoin sur l'origine de son information et sa manière de travailler, le journaliste avait déclaré aux policiers avoir écrit son article sur la foi d'informations "verbales fiables", reconnaissant ainsi qu'il n'avait pas eu entre les mains le SMS controversé. "Je n'ai pas fait de faux ni usage de faux et il faut me prouver que j'ai fait un faux et un usage de faux", a-t-il notamment affirmé. Selon le droit français, la charge de la preuve appartient à l'accusation. Pour vérifier si le fameux SMS aurait pu exister, les policiers disposent de la possibilité technique d'expertiser le téléphone portable de Cécilia Ciganer-Albeniz. En revanche, ils ne pourront expertiser celui du chef de l'Etat, Nicolas Sarkozy étant protégé par son mandat de tout acte de procédure judiciaire. Samedi, Airy Routier a déclaré qu'il "prenait acte" de la "vérité officielle", au lendemain du démenti de Cécilia Ciganer-Albeniz. "Je note que cette précision est un peu tardive, ça fait juste un mois", a-t-il souligné sur RTL. "J'en prends acte, on a maintenant une vérité officielle... Moi j'ai la mienne, chacun tranchera."

*Les retraités réclame le pourvoir d'achats
Plusieurs milliers de retraités ont manifesté jeudi pour défendre leur pouvoir d'achat à l'appel des syndicats. Ils réclamaient une hausse "immédiate et "significative" de leurs pensions, jugeant totalement insuffisante la hausse de 1,1 % intervenue en janvier. La manifestation parisienne a rassemblé 3000 personnes, selon la police, et 10.000 personnes selon les syndicats, "du jamais vu chez les retraités", s'est félicitée la CGT. Les manifestants ont marché vers Matignon derrière une banderole réclamant une "augmentation immédiate des retraites". Une délégation intersyndicale a été reçue par un conseiller du premier ministre. "On n'a rien obtenu", a affirmé un membre de la délégation après l'entrevue. De nombreuses banderoles demandaient la suppression des franchises médicales et la prise en charge de la dépendance par la Sécurité sociale. Parmi les principales mobilisations en province, entre 800 personnes (selon la police) et 1500 personnes (selon les syndicats) ont défilé à Lyon, entre 700 et 1000 à Toulouse, entre 600 et 5000 à Marseille, entre 650 et 1500 à Bordeaux. En tout, selon un décompte de l'AFP dans les principales villes, entre 10.000 et 19.000 retraités ont manifesté en France. Quelle revalorisation ? Les retraites ont été relevées de 1,1 % au 1er janvier, alors que l'inflation a été de 2,6 % l'an dernier. La mesure a constitué, selon l'expression d'un manifestant toulousain, "la goutte d'eau qui a fait déborder le vase". D'autant que Nicolas Sarkozy avait insisté durant la campagne présidentielle sur le pouvoir d'achat des retraités, qui ont majoritairement voté pour lui. Le gouvernement a annoncé une nouvelle revalorisation pour 2008 et un relèvement de 25 % du minimum vieillesse pendant le quinquennat. En attendant, 200 euros doivent être versés fin mars à ses bénéficiaires. La situation des retraités: Selon la direction des études du ministère de la Solidarité, la pension totale d'un retraité de droit direct ayant effectué une carrière complète s'élevait en 2004 à 1512 euros par mois en moyenne. La moitié des retraités concernés recevaient alors moins de 1334 euros. Ces chiffres cachent de fortes disparités, notamment au détriment des femmes, aux carrières irrégulières. 17 % des retraités de droit direct perçoivent une retraite inférieure à 600 euros par mois. Globalement, en incluant le patrimoine, "la situation moyenne" des 14 millions de retraités est proche de celle des actifs, constatait en novembre le Conseil d'orientation des retraites (COR). Mais avec de grandes disparités, particulièrement au détriment de ceux, souvent des femmes, qui ont connu des parcours professionnels en dents de scie. Des années 1970 au milieu des années 1990, le revenu moyen des retraités a progressé plus vite que celui des actifs. La tendance s'est ensuite interrompue, indique le Conseil d'orientation des retraites. Et les réformes de 1993 et de 2003 ont rendu le calcul des pensions moins favorable, surtout pour les carrières incomplètes
.

*Halde s'inquiète de l'homophobie au travail
Si 85% d'homosexuels ont déjà ressenti une tendance à l'homophobie au travail, 40 % disent en avoir été victimes. Blagues, insultes, violence, chantage au licenciement, pour 40% et rejet, rumeur, dénigrement pour 85%. C'est ce qu'a révélé une étude sur l'homophobie dans l'entreprise, commandée par la Halde, menée fin 2006 auprès de 1.413 salariés gays et lesbiennes et des DRH de 14 grandes entreprises. 40% des personnes qui ont reçu des remarques négatives sur leur apparence, ont essuyé de telles remarques sur leur tenue vestimentaire, 32 % sur leur coiffure, 26% sur leurs gestes et 18% sur leur voix. 48% des homosexuels interrogés sont cadres contre 15% de cadres et professions intellectuelles supérieures dans la population active française. Ils sont sous-représentés dans certaines professions (commerce, gestion/administration), sur-représentés dans d'autres (communication, art et spectacle, fonction publique). Lesbiennes et gays sont 41% à travailler dans la fonction publique (20% pour l'ensemble de la population active) avec une proportion très élevée de lesbiennes dans le secteur de l'éducation (35%). 66% n'ont pas dévoilé leur orientation sexuelle durant leur parcours professionnel. 89% des personnes interrogées souhaitent des syndicats plus visibles dans la lutte contre l'homophobie, une plus grande publicité autour des procès (88 %), l'égalité des droits, notamment pour le mariage et l'adoption (85 %).

*Enquête sur la sexualité des Français
Un an après sa première présentation au public une vaste enquête sur la sexualité des Français est publiée. Conduite auprès de plus de 12.000 Français de 18 à 69 ans, cette 3ème enquête sur les comportements sexuels en France, a été réalisée entre octobre 2005 et mars 2006. On y apprend qu'en trente ans, la sexualité féminine s'est largement diversifiée (plus de partenaires, activité sexuelle prolongée...) en trente ans. Les femmes déclarent plus de partenaires qu'autrefois (en moyenne 4,4 en 2006), mais toujours moins que les hommes (11,6, chiffre stable depuis 1970). Elles sont aussi plus nombreuses qu'avant à déclarer avoir eu des rapports homosexuels au cours de leur vie (4% contre 2,6% en 1992) alors que la proportion reste similaire chez les hommes (4,1%). Les filles (17,6 ans) rattrapent les garçons (17,2) pour l'âge du premier rapport sexuel. En un demi-siècle, l'entrée dans la vie sexuelle des hommes s'est abaissé d'un an et demi et celle des femmes de trois ans. Les femmes de plus de 50 ans vivant en couple sont plus actives sexuellement : en 1970, une sur deux avait des rapports sexuels avec son mari (compagnon) aujourd'hui c'est 9 sur dix. Cette enquête, commandée par l'ANRS (agence sida-hépatites) a pour but d'aider à guider les politiques de prévention en matière de sexualité (MST, sida).

_________________
Valentine est née le 21 février 2012 à Brest, France


Alison est née le 3 avril 2006 à Wexford, Irlande
Revenir en haut Aller en bas
Sevy
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6389
Age : 37
Localisation : Ex.Expat : Irlande
Emploi/loisirs : Emploi: Assistante Bilingue Loisirs: Lecture anglaise, le net
Humeur : Bizarre
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Lun 10 Mar - 6:30

Lundi 10 Mars 2008:

*Tempête sur l'Ouest

La tempête qui a commencé à souffler sur la Bretagne en début de journée lundi a provoqué des inondations. Un petit cargo s'est échoué sur une plage de Vendée, et un homme a été porté disparu après que sa barque a chaviré, près de Brest. Les pompiers ont effectué des centaines d'interventions. Une alerte météo a été lancée sur la Bretagne et les départements de Loire-Atlantique et de la Manche pour toute la journée de lundi. Pluies et vents violents étaient attendus dans le nord-ouest du pays, lundi entre 3h00 du matin et 21h00. Des rafales de vent de plus de 100 km/h étaient attendues dans l'intérieur, de 120 à 140 km/h sur le littoral, avec des pluies intenses et localement orageuses. En Bretagne et en Loire-Atlantique, les secours ont effectué tôt lundi matin des centaines d'interventions. Dans le Finistère, les inondations ont touché Landerneau, Châteaulin, Pont-Aven et l'Ile Tudy. En Loire-Atlantique, le pont de Cheviré a été fermé à la circulation et celui de Saint-Nazaire fermé aux poids lourds et aux deux roues. Dans ce département, on relève aussi des inondations dans plusieurs secteurs sur les bords de Loire. Un petit cargo néerlandais, l'Artemis, s'est échoué sur une plage des Sables-d'Olonne (Vendée). Les sept personnes qui se trouvaient à bord sont saines et sauves.

*Les officiers de Seafrance en grève

Le trafic Calais-Douvres des ferries était perturbé dimanche, pour le 12e jour consécutif, par une grève des officiers. Ce conflit, qui s'enlise autour de revendications salariales, crée des difficultés pour absorber le trafic des camions. 160 officiers de la compagnie, sur 1.500 employés au total, se sont mis en grève à l'appel de l'intersyndicale CGT-CGC le 27 février.Après 10 jours, les grévistes ont obtenu vendredi satisfaction sur deux de leurs revendications liées aux conditions de travail mais pas salariales. "C'est un conflit qui n'aurait jamais dû exister, ou qui aurait dû être réglé très rapidement", estime Jacques Brouyer, de l'intersyndicale CGT-CGC. "On a encore revu notre position à la baisse par rapport à notre demande du début, mais on se heurte toujours à un mur", déplorait samedi M.Brouyer, évoquant des demandes correspondant désormais "à peu près" à 6% d'augmentation dès maintenant, contre 20% sur trois ans au début du conflit. La direction, qui évoque un conflit "dur" et appelle depuis le début du conflit à une reprise du travail, préalable à toute ouverture de négociations, a attiré l'attention des grévistes sur le fait que la forme que prenait cette grève pouvait être considérée comme une grève tournante et abusive"une demande "inacceptable". Pour la compagnie française, dont la SNCF est actionnaire à hauteur de 100% et qui n'exploite que cette ligne Calais-Douvres, la grève est "catastrophique". La direction évoque "300.000 à 350.000 euros" de pertes quotidiennes. L'entreprise a été obligée de fermer ses réservations tourisme et d'orienter son trafic de poids lourds vers ses concurrents, comme la compagnie britannique P&O Ferries ou le Tunnel sous la Manche. Le comté du Kent, où se trouve Douvres, a réclamé vendredi des compensations auprès du gouvernement français pour le "chaos" causé dans la région par la grève, qui a poussé les autorités à fermer de longues sections de l'autoroute M20 pour permettre à des dizaines de camions de stationner sur deux files.

*Poussée de la gauche au premier tour

Les listes de gauche obtiennent plus de 47% des voix au 1er tour des municipales contre 45% à celles de la droite. A Lyon, le maire PS, Gérard Collomb, l'emporte dès le premier tour, une première historique dans la capitale des Gaules. Les listes PS arrivent largement en tête à Paris (41,6%) et Lille (46%). Victoire la plus éclatante à droite, celle de Bordeaux, où le maire UMP, Alain Juppé, obtient 56,62 % des voix (contre 34,14 % au PS Alain Rousset). Au niveau national, la participation se situe aux environs de 61%, contre 67,29% au 1er tour en 2001. L'avantage en faveur de la gauche est plus net encore aux cantonales, avec près de 48% des voix contre 41% à l'UMP et ses alliés. Aux municipales, outre Rouen, les socialistes ravissent plusieurs villes gérées par la droite, comme Alençon, Bourg-en-Bresse, Chalon-sur-Saône, Dieppe, Laval, Rodez. Pour autant, la poussée de la gauche est inégale. Ainsi, le porte-parole du gouvernement Laurent Wauquiez prend au PS le Puy-en-Velay, chef-lieu de la Haute-Loire, une ville de tradition catholique et conservatrice, avec 56,45 % des voix. De même
Chaumont où Luc Chatel, secrétaire d'Etat à la Consommation, a été élu dès le 1er tour, et Houilles, dans les Yvelines, basulent de gauche à droite.


*Le déficit commercial un peu réduit en janvier

Le déficit commercial français s'est légèrement réduit en janvier mais il s'est aggravé pour l'ensemble de 2007. En janvier, le déficit commercial s'est réduit à 3,391 milliards d'euros contre 3,954 (chiffre révisé) le mois précédent, ont annoncé les Douanes lundi. Ce léger mieux est dû à une reprise des exportations. Par ailleurs, le déficit de l'année 2007 s'est aggravé à 39,560 milliards d'euros en 2007, contre une précédente estimation de 39,171 milliards. En janvier, les exportations ont augmenté à 36,594 milliards d'euros (contre 34,590 milliards en décembre), de même que les importations à 39,985 milliards d'euros (38,544 milliards en décembre). Le ministère des Finances note une "accélération des ventes industrielles" et de "fortes poussées de l'agroalimentaire et de l'énergie (uranium, électricité et produits raffinés)". Pour l'industrie civile, des progressions marquées interviennent pour la pharmacie, les composants électriques ou encore les produits de l'industrie automobile, selon le ministère. Du côté des importations, "les approvisionnements énergétiques s'accroissent encore", et pour l'industrie civile, "les importations d'équipements mécaniques, de biens de consommation, de véhicules automobiles et de produits chimiques augmentent le plus fortement". Le déficit de 2007 s'est aggravé à 39,560 milliards d'euros en 2007, contre une précédente estimation de 39,171 milliards (données brutes). Il s'agit d'un record après le déficit déjà historique de 28,238 milliards d'euros établi en 2006.

_________________
Valentine est née le 21 février 2012 à Brest, France


Alison est née le 3 avril 2006 à Wexford, Irlande
Revenir en haut Aller en bas
Melili
Ex-Expatrié(e)
Ex-Expatrié(e)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10125
Age : 30
Localisation : Native: BREST/Ex Expat: HOUSTON/TEXAS/USA
Emploi/loisirs : Etudiante /Chant/Jonglerie/Scrapbooking
Humeur : fatiguée
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Mer 12 Mar - 18:45

ou je savais pas pour les innondations!!! ma mere m'a rien dit au tel!!

merci pour ces infos
Revenir en haut Aller en bas
http://melili02.skyblog.com
Sabrina
Amérique du Sud
Amérique du Sud
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1948
Age : 37
Localisation : Native : FRANCE/Expat :ROURA/GUYANE FRANCAISE
Emploi/loisirs : le plus beau métier du monde : maman!!
Humeur : bonne
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Mer 12 Mar - 19:41

Le dernier poilu de la "der des ders", Lazare Ponticelli, est mort



C'était le dernier d'une immense cohorte, celle des 8,5 millions de soldats français de la Grande guerre: Lazare Ponticelli , dernier poilu survivant de l'un des conflits les plus meurtriers de l'Histoire, s'est éteint mercredi à l'âge de 110 ans au Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne). Evènement


Lazare Ponticelli, doyen des Français et dernier légionnaire de la Grande guerre, est décédé à 12h45 au domicile de sa fille, sept semaines après Louis de Cazenave, mort le 20 janvier, également à 110 ans.
Dans un communiqué, le président Nicolas Sarkozy a "exprimé la profonde émotion et l'infinie tristesse de l'ensemble de la Nation".
Un "hommage national" sera rendu à Lazare Ponticelli et à l'ensemble de ses camarades de combat lors d'une messe aux Invalides, en présence de M. Sarkozy et de légionnaires et de soldats en uniforme de poilus, "dans les prochains jours", a annoncé le secrétaire d'Etat aux anciens combattants Alain Marleix.
Longtemps réticent, Lazare Ponticelli avait consenti peu de temps avant de s'éteindre qu'un tel hommage soit organisé par l'Etat, à la condition qu'il englobe expressément l'ensemble de ses camarades de combat.

Il ne resterait désormais dans le monde que huit survivants de la Première guerre mondiale ayant réellement combattu, selon le recensement effectué par Frédéric Mathieu, concepteur du site spécialisé Derdesders, et les bureaux de l'AFP.
Avec Lazare Ponticelli disparaît le dernier combattant français de la guerre de 1914-1918, qui fit dix millions de morts , dont 1,4 million de soldats français: paysans, employés, instituteurs, ouvriers, bretons ou auvergnats, tirailleurs marocains ou sénégalais, tués sur les coteaux de la Marne, dans les tranchées de Verdun ou du Chemin des Dames.
Avec 1,4 million de soldats "morts pour la France", la France a connu une saignée sans précédent : 900 morts en moyenne par jour durant les 51 mois de guerre, du 1er août 1914 au 11 novembre 1918, avec 20.000 tués pour la seule journée du 22 août 1914 en Lorraine.
1,4 million de morts et aussi 3 millions de blessés, dont 1 million d'invalides, amputés ou gazés et 15.000 "Gueules cassées", ces soldats défigurés qui vont rappeler durant des années ce conflit aux Français.
1,4 million de morts et aussi des centaines de milliers de veuves et d'orphelins. Des centaines de milliers de femmes qui remplacent les hommes, partis au front, dans les usines d'armement, les écoles et les hôpitaux.
1,4 million de morts et presque autant de noms inscrits sur les monuments aux morts des 36.000 communes de France, dont une quinzaine seulement n'érigèrent pas de monument car aucun soldat du village n'avait été tué. Mais aussi les mots "Tu ne tueras point" inscrits sur le monument aux morts d'Avion (Pas-de-Calais), ou "Maudite soit la guerre" sur celui de Gentioux (Creuse).
1,4 million de morts, dont des milliers de disparus ou jamais identifiés dans la boue de la Marne ou de Verdun, symbolisés par le Soldat Inconnu qui repose sous la voûte de l'Arc de Triomphe.
1,4 million de morts, la grande majorité dans la "zone rouge" allant de la Mer du Nord à la Suisse avec ces noms gravés dans l'Histoire de France: la bataille de la Marne et ses taxis (septembre 1914); le Bois des Caures, les forts de Douaumont et de Vaux, la "Voie Sacrée" à Verdun (février-décembre 1916); le Chemin des Dames (printemps 1917) et l'échec sanglant de l'offensive Nivelle suivis de mutineries.
1,4 million de morts et les 675 soldats fusillés sous l'uniforme français pour désertion, mutinerie, refus d'obéissance, ou crimes de droit commun, dont 49 au printemps 1917 au Chemin des Dames.
1,4 million de morts, dont le soldat Pierre-Auguste Trébuchon, tué sur les bords de la Meuse le 11 novembre 1918 à 10h50, dix minutes avant la sonnerie du cessez-le-feu à la onzième heure du onzième jour du onzième mois de 1918.
"Plus jamais ça", dirent alors certains poilus. D'autres affirmèrent que cette guerre serait "la der des ders"...
Revenir en haut Aller en bas
http://deboutleszouzous.skyrock.com
Melili
Ex-Expatrié(e)
Ex-Expatrié(e)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10125
Age : 30
Localisation : Native: BREST/Ex Expat: HOUSTON/TEXAS/USA
Emploi/loisirs : Etudiante /Chant/Jonglerie/Scrapbooking
Humeur : fatiguée
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Mer 12 Mar - 20:35

merci pour cela!!!
C'est vrai que quand Louis de Cazenave on avait vu que lui etait le dernier!!!

Merci pour cet article!
c'est vrai que c'est terrible!!!
Mais malheuresement ce n'etait pas la der des der!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://melili02.skyblog.com
Sabrina
Amérique du Sud
Amérique du Sud
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1948
Age : 37
Localisation : Native : FRANCE/Expat :ROURA/GUYANE FRANCAISE
Emploi/loisirs : le plus beau métier du monde : maman!!
Humeur : bonne
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Mer 12 Mar - 20:46

ouais c'est clair, probablement la pire mais malheureusement pas la dernière!

ça m'a fait froid dans le dos quand j'ai lu l'article
Revenir en haut Aller en bas
http://deboutleszouzous.skyrock.com
Sevy
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6389
Age : 37
Localisation : Ex.Expat : Irlande
Emploi/loisirs : Emploi: Assistante Bilingue Loisirs: Lecture anglaise, le net
Humeur : Bizarre
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Jeu 13 Mar - 14:14

Jeudi 13 Mars 2008:

*Une femme réclame l'euthanasie:réactions au sommet

Un conseiller de Nicolas Sarkozy a contacté, à la demande du président, la femme de 52 ans qui réclame l'euthanasie. Il a proposé à Chantal Sébire, défigurée par une maladie incurable, qu'un "nouvel avis médical" soit donné par un collège de professionnels, pour s'assurer que "toutes les ressources de la médecine sont épuisées". Cette femme a demandé mercredi à la justice le droit d'être euthanasiée par un de ses médecins et a écrit au président de la République. Interrogé sur ce sujet, François Fillon a répondu qu'on est "aux limites de ce que la société peut dire, de ce que la loi peut faire" et a indiqué qu'en cas de réponse négative de la justice, il reste selon lui la solution de la mise dans le coma. De son côté Rachida Dati a estimé que le tribunal ne pouvait que répondre négativement à cette demande. Chantal Sébire est atteinte d'une "Esthesioneuroblastome", tumeur évolutive des sinus. Il s'agit d'une maladie très rare - 200 cas ont été recensés dans le monde depuis 20 ans -, incurable et dont l'évolution provoque une déformation spectaculaire et irréversible du visage et des souffrances "atroces", selon la patiente.Le président du tribunal de grande instance de Dijon "a mis son jugement en délibéré à lundi prochain", a précisé à l'AFP Me Antonowicz, qualifiant cette démarche de "première". Celle ci intervient moins de deux semaines après son SOS lancé dans les medias pour "qu'on l'accompagne dignement dans la mort", et après avoir confié son dossier à l'Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité (ADMD). "Aujourd'hui, je suis allée au bout de ce que je peux supporter et mon fils et mes filles n'en peuvent plus de me voir souffrir", avait-elle confié le 27 février lors d'un entretien avec l'AFP. Aujourd'hui Chantal Sébire, opposée au suicide et qui se disait prête à partir en Suisse, en Belgique ou aux Pays-Bas où l'euthanasie est légale, souhaite que la justice française prenne ses responsabilités. Cette requête "est une première pour le monde judiciaire, mais nous ne demandons que l'application de la Loi, celle du 22 avril 2005 sur les droits des malades, dite Loi Léonetti", a précisé Me Antonowicz. Cette loi n'autorise pas l'euthanasie, mais "reconnait le droit aux malades en fin de vie de refuser tout traitement et le droit de soulager leurs souffrances, mais elle ne dit rien lorsque les malades refusent la solution proposée qui est le coma artificiel et la mort au bout de dix à quinze jours". "Nous demandons simplement au magistrat de lui permettre de s'endormir dans l'affection des siens" et de faire ainsi preuve "d'humanité", a conclu l'avocat. Dans sa requête, dont l'AFP a obtenu copie, Mme Sébire fait état de ses "souffrances intenses et permanentes", du "caractère incurable des maux dont elle est atteinte" depuis 2002 et de son "refus de devoir supporter l'irréversible dégradation de son état". Chantal Sébire avait indiqué avoir envoyé un courrier au président de la République, Nicolas Sarkozy, "une lettre accompagnée d'une cassette vidéo" de France 3 Bourgogne, à l'origine de son premier témoignage, pour qu'il complète la loi sur le droit des malades.

*Disparition de deux adolescents

Des recherches ont été lancées pour retrouver deux adolescents de Lestards (Corrèze), qui ont disparu. Les deux jeunes, âgés de 14 et 16 ans, sont partis à la pêche mercredi sur un bassin de retenue alimenté par la Vézère et ne sont pas rentrés chez eux. La mère de l'un d'entre eux a donné l'alerte vers 20h. Gendarmes et pompiers les recherchent avec des plongeurs, des équipes cynophiles et un hélicoptère. "Toutes les directions de recherches sont encore ouvertes", a précisé la gendarmerie de la Corrèze, jeudi en début d'après-midi. Les recherches, lancées dès mercredi soir, ont repris jeudi matin.
*Evry: un policier blessé par balle
Un policier a été blessé à la tête mercredi soir par arme à feu lors d'un échange de tirs sur l'autoroute A6. Les circonstances des faits demeurent confuses, mais ils auraient eu lieu alors que des policiers avaient pris en chasse des malfaiteurs qui avaient commis ou tenté de commettre un vol à main armée. Le policier a été blessé à la tête par un des suspects, qui a tiré avec un fusil à pompe. Les jours du fonctionnaire ne sont pas en danger. Selon une source judiciaire, les malfaiteurs auraient été surpris en train de décharger de la marchandise d'un véhicule à un autre à Massy (Essonne). Selon une source syndicale policière, les malfaiteurs ont été pris en chasse par des policiers de la Bac (Brigade anti-criminalité) de Palaiseau vers 18h45, et ont emprunté l'autoroute A6. C'est au niveau de l'embranchement entre l'A6a et l'A6b que l'un des malfaiteurs a tiré avec un fusil à pompe sur les policiers. Ces derniers auraient riposté. Selon la même source, les malfaiteurs ont ensuite braqué une voiture avec laquelle ils ont pris la fuite. Ces éléments n'ont pu être confirmés de source judiciaire. L'enquête a été confiée à la PJ d'Evry. La ministre de l'Intérieur, Michèle Alliot-Marie, a fait part mercredi de son "émotion" et adressé ses voeux de "prompt rétablissement" au blessé et a exprimé "ainsi qu'à l'ensemble des policiers, "son soutien dans l'exercice de leurs difficiles missions".

*Journée nationale de l'audition

La 11e Journée de l'audition est organisée jeudi dans toute la France. Cet année met particulièrement l'accent sur les risques auditifs encourus par les jeunes et sur le bruit au travail, qui touche la moitié des Français en activité. L'ensemble du programme se trouve sur le site www.audition-infos.org On peut aussi obtenir des renseignements en appelant le numéro Azur 0810 007 014 (prix d'appel local). L'association "Journée nationale de l'audition " a commandité à cette occasion une enquête, d'où il ressort que si le bruit au travail touche surtout les ouvriers et les agriculteurs, il concerne aussi les employés et les cadres supérieurs. Les bruits qui gênent sont à 58% d'ordre mécanique, mais les voix, le téléphone, la musique comptent pour 34%, et la circulation automobile pour 13%. Une personne sur deux qui en souffrent estime que ces nuisances ont des répercussions sur sa santé, et la surdité est considérée comme la deuxième cause de maladie professionnelle en France, selon la l'association. La simple gêne, qui ne provoque pas de troubles de l'audition, peut être à l'origine de troubles psychologiques tels que l'énervement, l'agressivité ou l'angoisse. Les spécialistes parleront aussi de la presbyacousie, qui frappe les personnes âgées surtout si elles ont été exposées au bruit, et des problèmes d'audition des jeunes: 34% des 15-19 ans souffrent de problèmes, tels que la perte d'ouïe ou les acouphènes, des bourdonnements constants fort désagréables, provoqués notamment par le niveau élevé de la musique dans des discothèques ou l'utilisation immodérée de baladeurs. Les cellules sensorielles de la cochlée (ou limaçon), peu nombreuses et fragiles, ne se renouvellent pas, et on ne peut récupérer une audition perdue.

*Rein : l'appel de Richard Berry

Richard Berry a lancé un appel en faveur du don d'organes, à l'occasion de la Journée mondiale du rein jeudi. "Tous les deux jours en France, un homme, une femme ou un enfant meurt faute de la greffe qui l'aurait sauvé. C'est inacceptable", plaide l'artiste français. dans "Le Monde". Richard Berry, qui a donné un rein à sa soeur Marie, lance un appel "pour que des solutions soient mises en place de toute urgence". Certes, reconnaît-il, "nous avons la loi la mieux faite au monde puisqu'elle stipule que quicononque n'est pas inscrit sur un registre de refus est donneur présumé". Mais les équipes médicales se heurtent souvent au refus des familles, mal informées et sous le choc du décès d'un proche. Richard Berry demande donc, avec l'ensemble des associations, que chacun "parle autour de soi" de ses intentions en matière de don d'organe. Il demande que le médecin traitant puisse inscrire sur la carte Vitale du patient "favorable ou non" au don d'organes, comme le demande une proposition de loi de décembre 2007, soutenue par 153 députés. "La proposition de loi a été transmise pour examen à la Commission des affaires sociales de l'Assemblée, note Richard Berry. Depuis nous attendons toujours l'impulsion politique qui permette sa mise en application". L'acteur et réalisateur "appelle les autorités de la santé et ceux qui dirigent ce pays à agir et non plus à réfléchir. A sauver des vies et non à sauver des voix".

*Stress au travail: un rapport

Un rapport sur le stress au travail doit être rendu aujourd'hui au ministre du Travail, Xavier Bertrand. Il s'agit ainsi de tenter de définir, mesurer et prévenir un phénomène qui pousse des salariés au suicide. Renault, PSA, EDF, Areva, IBM, La Poste, France Télécom, les banques HSBC ou BNP-Paribas et de nombreuses entreprises ont été confrontées ces dernières années au suicide d'un ou plusieurs salariés sur leur lieu de travail. Un nouveau suicide à Renault Guyancourt. Le mois dernier, le salarié d'un prestataire informatique travaillant au "technocentre" de Renault à Guyancourt (Yvelines) a mis fin à ces jours à son domicile, a-t-on appris mardi. Entre fin 2006 et début 2007, cette unité du constructeur automobile avait déjà été le théâtre de trois suicides. Selon "La Tribune", qui cite une source syndicale, le salarié concerné, qu'on "disait surmené", s'est "suicidé chez lui un dimanche". "Il est impossible à ce stade d'établir un lien" entre ce décès et les "conditions de travail" au "technocentre" de Renault, commente "La Tribune". "Il ne revient pas à Renault de commenter le décès d'une personne qui n'était pas salariée de l'entreprise", a commenté la porte-parole du constructeur. L'annonce du drame est intervenu le jour même où le directeur des ressources humaines de Renault estimait, lors d'une conférence de presse, que l'entreprise était sur "la bonne voie" en ce qui concerne les conditions de travail à Guyancourt.

_________________
Valentine est née le 21 février 2012 à Brest, France


Alison est née le 3 avril 2006 à Wexford, Irlande
Revenir en haut Aller en bas
Sevy
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6389
Age : 37
Localisation : Ex.Expat : Irlande
Emploi/loisirs : Emploi: Assistante Bilingue Loisirs: Lecture anglaise, le net
Humeur : Bizarre
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Jeu 13 Mar - 14:15

Pas trés gaie tout ca encore!!
La pauvre dame, c'est atroce comme maladie ce qu'elle a!!

_________________
Valentine est née le 21 février 2012 à Brest, France


Alison est née le 3 avril 2006 à Wexford, Irlande
Revenir en haut Aller en bas
Sevy
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6389
Age : 37
Localisation : Ex.Expat : Irlande
Emploi/loisirs : Emploi: Assistante Bilingue Loisirs: Lecture anglaise, le net
Humeur : Bizarre
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Ven 14 Mar - 3:23

Vendredi 14 Mars 2008.

*Un médecin accepte d'aider Chantal Sébire à mourir

Si la justice l'autorise, ce généraliste, partisan du droit de mourir dans la diginité, aidera Mme Sébire. Bernard Senet, un médecin généraliste du Vaucluse, membre de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD), a accepté d'aider Chantal Sebire à mourir, à condition que la justice le permette, indique-t-il dans une interview à paraître vendredi dans le quotidien Métro. Défigurée par une maladie incurable: "J'ai accepté, bien que nous habitions à 600 km de distance, d'être le médecin qui, si la justice le permet, se procurera le produit et l'aidera à le prendre", déclare le Dr Senet. "D'après la définition juridique, elle (Mme Sebire , NDLR) réclame un suicide assisté, c'est-à-dire que je lui prescrive et lui procure une dose létale, qu'elle prendra quand elle le voudra, et sous mon contrôle", explique le médecin. "Mais, en réalité, Mme Sebire est aveugle, de plus en plus handicapée et affaiblie par la maladie. Elle a besoin d'être aidée. On est donc à la limite entre le suicide assisté, tel qu'il se pratique en Suisse, et l'euthanasie, comme en Belgique", pousuit-il. "Pour moi, c'est pareil. Ce qui compte, c'est que les deux parties -médecin et patient - sachent que le produit ingéré va entraîner la mort", dit le Dr Senet, qui avait déjà laissé entendre jeudi sur RTL qu'il serait prêt à aider Chantal Sébire à mourir. A la question de savoir s'il était prêt à aider la mère de famille de 52 ans défigurée par une maladie incurable, le médecin avait répondu: "Vous imaginez bien que les contacts que j'ai pris avec elle sont des contacts serrés, je ne peux pas vous dire oui, mais vous comprenez bien ma réponse".

*SocGen: libération sans charge du courtier arrêté

Le courtier d'une filiale de la SocGen mis en garde à vue mercredi dans l'enquête sur M.Kerviel a été remis en liberté. Aucune charge n'a été retenue contre lui. Le parquet général de la cour d'appel de Paris a annoncé jeudi qu'il allait requérir le maintien en détention de Jérôme Kerviel, trader soupçonné de falsifications au dépens de la Société Générale, qui doit être examiné vendredi par la chambre de l'instruction. Le procureur général a dit jeudi toujours s'opposer la demande de remise en liberté de Jérôme Kerviel, écroué depuis le 8 février, évoquant les "nécessités de l'enquête", les risques de fuite à l'étranger de Jérôme Kerviel et de concertation frauduleuse avec d'éventuels complices ou témoins. La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris doit examiner la demande de remise en liberté vendredi et statuer. L'interpellation du courtier mercredi s'était faite dans le cadre d'une perquisition dans les salles de marché de la Société générale, à la Défense, à l'étage de SG Securities, la filiale de courtage actions de la banque, où il travaille. Son arrestation était intervenue après l'annonce mardi du succès de l'augmentation de capital de 5,5 milliards lancée par la banque pour consolider sa solvabilité suite à cette affaire révélée fin janvier. Les juges et la police examinent depuis le début de l'affaire la possibilité d'éventuelles complicités, le trader affirmant que sa hiérarchie connaissait ses agissements et avait fermé les yeux. Il est imputé au trader Jérôme Kerviel une perte record pour l'histoire financière de 4,9 milliards.

*Les auto-écoles manifestent

Patrons et salariés d'auto-écoles ont manifesté jeudi dans toute la France pour défendre leur profession. Le mouvement a été particulièrement bien suivi à Paris, Lyon, Nancy, Le Mans et Rennes. Les auto-écoles demandent "l'augmentation immédiate du nombre d'examens", "la mise en application des mesures économiques et fiscales promises à la profession" et leur "participation active aux réflexions et décisions de réforme du permis de conduire". Dans la capitale, partis de la place de la Nation vers 10h00, les véhicules - voitures, motos, autobus et camions -, plus de 5.000 selon les organisateurs, se sont dirigés en un cortège long de 2 km environ vers la place de la République, provoquant de gros embouteillages. Des manifestations ont également été organisées à Lyon, Le Mans, Rennes, Nancy, Marseille, Bordeaux, Toulouse. L'ensemble des syndicats patronaux et deux syndicats de salariés sur trois appellaient à ce mouvement. Les propriétaires d'auto-écoles regrettent notamment que l'idée de confier l'examen à un opérateur spécifique, qu'il soit public ou privé, ait été abandonnée à la suite du mouvement de grève des inspecteurs du permis de conduire le 28 février alors que c'était pour elles "le gage d'avoir des inspecteurs en plus", a déclaré le président de l'Union nationale des indépendants de la conduite (Unic), M.Colombani. Les auto-écoles demandent "l'augmentation immédiate du nombre d'examens", "la mise en application des mesures économiques et fiscales promises à la profession" et leur "participation active aux réflexions et décisions de réforme du permis de conduire". Le gouvernement a mis en en place une mission sur une réforme du permis de conduire qui doit rendre ses conclusions le 31 mars. Son objectif est de "simplifier la procédure" et "d'essayer de diminuer les délais" pour s'inscrire et passer le permis, avait expliqué fin janvier Dominique Bussereau, secrétaire d'Etat aux Transports.

*Pasqua condamné à 18 mois de prison avec sursis

Charles Pasqua a été condamné mercredi à 18 mois d'emprisonnement avec sursis par le tribunal correctionnel de Paris. L'ancien ministre de l'Intérieur et sénateur des Hauts-de-Seine était poursuivi dans le cadre de l'affaire du financement illégal de sa campagne des élections européennes de 1999. L'avocat du sénateur UMP des Hauts-de-Seine qui était absent, a immédiatement annoncé que son client ferait "vraisemblablement appel" de sa condamnation. La 16e chambre correctionnelle de Paris a suivi les réquisitions du parquet en infligeant 18 mois d'emprisonnement avec sursis à Charlers Pasqua, qui a été reconnu coupable de faux, financement illégal de campagne électorale et abus de confiance. Charles Pasqua est en outre poursuivi dans six autres affaires judiciaires. Le tribunal correctionnel l'a déclare coupable d'avoir financé sa campagne des élections européennes de 1999 par un prêt illicite de 7,5 millions de francs (1,14 million d'euros), consenti par des hommes d'affaires corses auxquels il avait attribué l'exploitation du casino d'Annemasse (Haute-Savoie) en avril 1994. Michel Tomi, 60 ans, patron d'un empire de jeux de hasard en Afrique de l'ouest, et bénéficiaire de l'autorisation d'Annemasse est condamné à quatre ans de prison dont deux fermes et 150.000 euros d'amende pour "corruption". Le tribunal n'a pu statuer sur son associé Robert Feliciaggi, un temps mis en examen, mais qui a été assassiné en Corse en mars 2006. Marthe Mondoloni, 39 ans, fille de Michel Tomi et présidente du PMU gabonais, celle qui a consenti directement le prêt litigieux, est condamnée à un an de prison avec sursis.

*Renault: nouveau suicide chez un prestataire

Le salarié d'un prestataire de Renault, âgé de 46 ans, s'est donné la mort le 24 février à son domicile. Les responsables syndicaaux CGT et FO, qui ont annoncé ce suicide mercredi, ont indiqué en avoir "marre de compter les copains qui partent". Le salarié s'est suicide la veille de son retour au travail après un arrêt maladie d'un mois, les syndicat imputant sa mort à "l'organisation générale du travail chez Renault." Le Technocentre de Renault à Guyancourt (Yvelines) a déjà été le théâtre de trois suicides entre fin 2006 et début 2007. Les deux syndicats exigent la convocation d'un CHSCT (comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail) extraordinaire. Employé depuis juillet à la conception de systèmes informatiques pour la société de prestations techniques Assystem, l'homme, que ses collègues disaient "surmené", "en perte d'estime de lui-même et très amaigri", avait effectué plusieurs missions au Technocentre. "Les salariés sous-traitants subissent une double pression : celle imposée par l'organisation générale du travail de Renault et celle de leur employeur qui ne veut pas perdre le marché", a expliqué Vincent Neuveu (CGT). Sur les 12.500 salariés du Technocentre, un quart sont des prestataires extérieurs, selon la CGT. La direction de Renault s'est, de son côté, refusée à commenter "le décès d'une personne qui n'était pas salariée de l'entreprise". Pour Michel Fontaine (CGT), "malgré tous les plans de soutien déployés par la direction, il reste un déficit de 548 postes de travail, cause fondamentale du malaise chez les travailleurs de Renault ". En plus des trois suicides survenus au Technocentre, les syndicats ont rappelé qu'un employé de Renault s'était donné la mort en septembre sur le site d'Aubevoye (Finistère), avant qu'un autre ait tenté de mettre fin à ses jours peu après. Un autre salarié du Technocentre avait fait il y a deux mois une tentative de suicide, ont-ils ajouté.

_________________
Valentine est née le 21 février 2012 à Brest, France


Alison est née le 3 avril 2006 à Wexford, Irlande
Revenir en haut Aller en bas
DIAMANT
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 14734
Age : 50
Localisation : Native : FRANCE/ Expat : SPRING/TEXAS/USA
Emploi/loisirs : Etudiante à Lone Star Collège/Maman Expatriée/Photos - Net - Scrap
Humeur : Joyeuse et Taquine
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Ven 14 Mar - 10:08

Ben il fait pas bon bosser chez Renault en ce moment dis donc !! :dingue:

_________________


Invité quotidiennement
Revenir en haut Aller en bas
http://lesexpatsreunis.1fr1.net
Sevy
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6389
Age : 37
Localisation : Ex.Expat : Irlande
Emploi/loisirs : Emploi: Assistante Bilingue Loisirs: Lecture anglaise, le net
Humeur : Bizarre
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Sam 15 Mar - 4:41

Samedi 15 Mars 2008


*
Gard: 2 morts dans un accident de car

Deux personnes ont été tuées samedi lors d'une collision impliquant un car près de Sèze (Gard). La collision entre une fourgonnette et un autocar transportant des touristes espagnols a eu lieu sur la N100 qui relie Nîmes à Avignon. Une jeune fille voyageant dans le car, dont la nationalité n'a pas encore été indiquée, a été tuée ainsi que le chauffeur de la fourgonnette. Huit autres passagers de l'autocar, qui transportait une trentaine de personnes, ont été légèrement blessés et hospitalisés. L'accident est survenu vers 5 h alors que l'autocar se dirigeait vers Avignon. Vingt-deux passagers, qui n'ont pas été blessés, ont été accueillis dans la salle des fêtes de Saze. Le SAMU a mis en place une cellule psychologique.


*
Crash du mont Sainte-Odile: le procès en appel
La cour d'appel de Colmar a écarté la responsabilité civile d'Airbus reconnue en première instance. 87 personnes avaient péri et neuf autres survécu lors de la chute d'un Airbus d'Air Inter en 1992 sur le mont Sainte-Odile en Alsace. La cour d'appel a par ailleurs confirmé vendredi la relaxe des 6 personnes prévenues. Le verdict a soulevé la colère des familles. Bernard Ziegler, ex-directeur technique d'Airbus et "architecte" de l'A320, poursuivi notamment pour l'ergonomie du cockpit, "n'a pas commis de faute civile", a jugé la cour dans son arrêt. "On s'est battus quinze ans pour ça, je ne peux qu'être satisfait. Il n'y a pas de machine parfaite. Mais cet avion était excellent", a déclaré à l'issue du prononcé un Bernard Ziegler très ému. Comme en première instance, la cour n'a pas du tout suivi le parquet général qui avait une nouvelle fois réclamé des condamnations pénales. En novembre 2007, à l'issue de sept semaines de procès, le parquet avait requis des peines de 18 mois de prison avec sursis à l'encontre de Pierre-Henri Gourgeon, ex-directeur général de la DGAC et Claude Frantzen, ancien chef du contrôle technique de l'aviation civile, 12 mois contre l'ancien directeur d'exploitation d'Air Inter Jacques Rantet, et 9 mois à l'encontre du contrôleur aérien Eric Lammari. Comme pour Bernard Ziegler et l'ex-directeur général adjoint d'Air Inter Daniel Cauvin, la cour a estimé qu'ils n'avaient pas commis de faute caractérisée justifiant une condamnation pénale, ni de faute simple qui aurait induit une condamnation civile. La colère des rescapés et des familles: Pendant le procès en appel, rescapés et proches des victimes avaient réclamé une nouvelle appréciation des dommages en produisant de nouvelles expertites. Ils ont été déboutés de toutes leurs demandes. A tel point que la cour a débouté l'association des victimes Echo qui s'était vu reconnaître 500.000 euros en première instance au titre des frais d'avocats et de procédure. Echo ne touchera donc pas ce remboursement. La cour d'appel a en effet estimé que, s'étant pourvus dans le cadre d'une procédure pénale, l'association et les parties civiles ne pouvaient se fonder sur un article du code de procédure civile pour demander le remboursement des frais d'avocat. A l'issue de l'audience, le président d'Echo, Alvaro Rendon, a laissé libre cours à sa colère. "Nous avions confiance dans la justice de notre pays. Et on nous refuse même les frais d'avocat", a-t-il explosé, les larmes aux yeux, devant la forêt des micros des médias. "C'est une honte, un scandale. C'est ça, la justice de la France. C'est ça, les paroles de notre garde des Sceaux qui dit que les victimes seront entendues", a-t-il ajouté, en précisant que son association allait se pourvoir devant la Cour de cassation.

*Adolescents disparus: les 2 corps repêchés

Le corps du second adolescent recherché depuis mercredi près de Treignac a été repêché dans le lac des Bariousses. Comme le premier, repêché vendredi matin, l'adolescent s'est noyé, a-t-on appris auprès de la gendarmerie et du parquet de Tulle.
Son corps a été retrouvé à une centaine de mètres du premier. Il a été localisé par l'hélicoptère de la gendarmerie, grâce à la vidange partielle du lac qui a permis de voir le fond de la retenue. Selon les premiers éléments de l'enquête, les adolescents ont "emprunté" un canoë dans une maison qui n'était pas fermée. Les gendarmes estiment que "l'embarcation a chaviré et que les enfants, qui portaient des vêtements larges, ont été happés vers le fond dans une eau à 6°C de température".


*Les pêcheurs lèvent le blocus du port de Lorient

Une centaine de marins-pêcheurs bretons ont bloqué vendredi matin la route d'accès au port de Lorient. Les manifestants ont laissé entendre qu'ils pourraient engager de nouvelles actions dans les prochaines heures. Une partie d'entre eux a quitté Lorient en direction de Rennes. Ils réclament l'application immédiate du plan pêche du gouvernement et des aides censées compenser la flambée du prix du gasoil, qui dépasse 60 centimes le litre. Jeudi, les marins-pêcheurs du quartier maritime du Guilvinec (Finistère) avaient affirmé rester "vigilants" sur l'application du plan pêche et notamment les modalités de versement des aides d'urgence promises par les pouvoirs publics. Venus du Morbihan et du Finistère dans la nuit de jeudi à vendredi, ils ont débuté leur action avec des feux de palette sur le port, avant de bloquer la RN 465 donnant accès au port et à la base de sous-marins, a précisé la police. Une vingtaine de marins procédaient également à un barrage filtrant à Quiberon, selon des gendarmes. Mercredi, les pêcheurs du Finistère, réunis au Guilvinec, ont demandé de nouvelles exonérations de charges sociales et menacé de ne pas reprendre la mer si les aides annoncées n'étaient pas effectivement versées. Dans un communiqué publié mercredi soir, le ministère de la Pêche a rejeté les demandes de nouvelles exonérations et indiqué que les mesures d'urgence pour un montant total de 12 millions d'euros prévues pouvaient être dès à présent versées après examen des demandes. Les pêcheurs du Guilvinec étaient alors repartis en mer jeudi.

*Ourse Cannelle tuée: procès du chasseur

Le procureur de la République a requis la relaxe pour René Marquèze, vendredi matin à Pau. Selon le procureur Erick Maurel, le chasseur, aujourd'hui âgé de 65 ans, se trouvait bien en situation de "nécessité" au moment où il a abattu la dernière ourse de souche pyrénéenne. L'ourse avait été tuée par balles le 1er novembre 2004 en Vallée d'Aspe (Pyrénées-Atlantiques). Le procès du chasseur a débuté mercredi matin au tribunal correctionnel de Pau (Pyrénées-atlantiques). René Marquèze, jugé pour "destruction d'espèce protégée", a toujours affirmé n'avoir tiré qu'en dernier recours, pour se défendre. Le procureur Erick Maurel a estimé que "René Marquez a bien commis l'infraction qui lui est reprochée" - celle d'avoir tué Cannelle -, mais il a ajouté, se basant sur les "seuls faits objectifs établis", qu'il n'avait pas constaté de "faute" commise par le prévenu dans son activité de chasseur au moment des faits. Cette notion de "faute", qualifiée par le magistrat de "clef de voûte du dossier", est celle sur laquelle se sont fondées les parties civiles pour tenter d'invalider le recours de la défense à la thèse de la "nécessité" invoquée par le chasseur. Le 13 novembre dernier, la Cour de cassation avait confirmé la décision de la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Pau de renvoyer en correctionnelle René Marquèze, annulant, du coup, le non-lieu qui avait été prononcé initialement par le juge d'instruction de la ville. Le chasseur avait été mis en examen le 7 décembre 2004. L'Etat et 19 associations environnementales se sont portées parties civiles. La mort de Cannelle avait provoqué une vague d'indignation en France, incitant le gouvernement à mettre en place un plan de "renforcement de la population d'ours bruns" dans les Pyrénées.

_________________
Valentine est née le 21 février 2012 à Brest, France


Alison est née le 3 avril 2006 à Wexford, Irlande
Revenir en haut Aller en bas
DIAMANT
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 14734
Age : 50
Localisation : Native : FRANCE/ Expat : SPRING/TEXAS/USA
Emploi/loisirs : Etudiante à Lone Star Collège/Maman Expatriée/Photos - Net - Scrap
Humeur : Joyeuse et Taquine
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Sam 15 Mar - 14:01

ben dis donc encore pas très folichons ces infos !! m'enfin on a l'habitude hein ?? depuis quand les infos sont gaies ???

_________________


Invité quotidiennement
Revenir en haut Aller en bas
http://lesexpatsreunis.1fr1.net
Sevy
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6389
Age : 37
Localisation : Ex.Expat : Irlande
Emploi/loisirs : Emploi: Assistante Bilingue Loisirs: Lecture anglaise, le net
Humeur : Bizarre
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Dim 16 Mar - 23:06

Lundi 17 Mars 2008:

*Alerte à la bombe au Salon du livre
Le Salon du livre de Paris dont Israël est l'invité d'honneur a été évacué dimanche peu avant 17 heures. Le Salon du livre de Paris a fait l'objet d'une alerte à la bombe, selon la préfecture de police, et a été évacué durant près d'une heure. L'évacuation a débuté avant 17h00, et les exposants ont pu regagner le bâtiment avant 18h00. L'alerte s'est révélée infondée. L'ambassadeur d'Israël a déploré un incident "malheureux, mais pas grave". "Il ne faut pas se laisser intimider", a encore estimé Dany Shek dimanche après la réouverture du Salon. "Ce genre d'incident d'un emmerdeur ne pourra pas perturber ce qui est une grande fête de la littérature. C'est malheureux, mais pas grave." Israël est l'invité d'honneur du Salon du livre 2008, qui s'achève le 19 mars. Selon Jean-Daniel Compain, directeur de Reed expositions, organisateur du Salon , un appel anonyme a fait état d'un risque d'"attentat" peu avant 17H00. Du coup, les services de déminage sont arrivés sur les lieux, Porte de Versailles, après que le Salon a été entièrement évacué. Les visiteurs comme les exposants avaient quitté non seulement le bâtiment où se tient le Salon mais aussi l'enceinte du parc des expositions. D'importantes forces de police ont pris position autour du bâtiment. De nombreux visiteurs ont renoncé à retourner au Salon plus tard dans la journée et ont quitté les lieux. Les organisateurs avaient demandé aux visiteurs d'évacuer le Salon officiellement pour effectuer un "contrôle technique". Les visiteurs s'étaient aussitôt dirigés vers les sorties. La fouille des bâtiments du parc des expositions de la porte de Versailles n'a rien donné. Le boycott de plusieurs pays arabes: Isräel est l'invité d'honneur du 28e Salon du livre, ce qui a conduit plusieurs pays arabes à appeler au boycottage de cette manifestation qui accueille 1.200 exposants et plus de 3.000 auteurs.

*
Kremlin-Bicêtre: 3 morts dans un incendie
Trois personnes sont mortes dans la nuit de vendredi à samedi lors de l'incendie de leur immeuble. Parmi les victimes figurent une mère et son bébé. Le drame a eu lieu au Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne). 13 personnes ont été blessées, dont une sérieusement. 25 autres ont dû être hébergées provisoirement dans un gymnase.
150 pompiers sont intervenus pour maîtriser le sinistre dont les causes ne sont pas connues. Une enquête a été confiée au SRPJ du Val-de-Marne.

*Lenoir-et-Mernier: un médiateur belge

Les ex-salariés de l'entreprise ardennaise Lenoir-et-Mernier ont accepté vendredi la médiation d'un sénateur belge. Ils ont décidé de surseoir à leur menace de verser de l'acide chlorydrique dans la Meuse. Ces anciens employés de l'entreprise de Bogny-sur-Seine, mise en liquidation à la suite de la mauvaise gestion d'un "patron voyou", occupent l'usine depuis mardi 11 mars. Ils demandent la nomination d'un médiateur pour que soient engagées des négociations. Ces salariés d'une usine qui fabrique notamment des boulons pour l'industrie demandent le versement d'une indemnité pour "préjudice moral". Le sénateur belge Richard Fournaux, bourgmestre de Dinant, inquiet d'une éventuelle pollution de la Meuse, est venu vendredi en fin d'après-midi sur le site. Il y a rencontré une cinquantaine d'ex-salariés. Il "nous a proposé de contacter son gouvernement pour qu'il intervienne auprès des autorités françaises et trouve un interlocuteur", a expliqué le délégué syndical CFDT et porte-parole des salariés, Claude Choquet. "Il nous a demandé d'attendre jusqu'à mardi le temps de faire sa démarche, ce que nous avons accepté. Nous avons décidé de mettre en stand-by notre menace de pollution et de continuer à occuper jusqu'à mardi midi le site qui a été sécurisé", a-t-il ajouté. Le 6 mars, le tribunal de commerce de Charleville-Mézières avait désigné deux repreneurs partiels, sauvant une quarantaine d'emplois. 133 des 159 salariés du groupe sont directement concernés par la mise en liquidation prononcée le 7 févier. Lundi, une réunion entre les ex-salariés, les pouvoirs publics et des représentants de l'Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM) s'était soldée par un échec. Depuis plus d'un mois, les ex-salariés ont multiplié les actions - manifestations, barrages filtrants, blocages de service public - à Charleville-Mézières. Ils ont déposé plainte contre la direction pour abus de biens sociaux, détournement d'actifs, présentation de faux bilan, vol et banqueroute. Fin janvier, une enquête avait été ouverte et confiée à la police judiciaire.

*
Hommage national au dernier "poilu" français
Un hommage national sera rendu lundi à Lazare Ponticelli, dernier "poilu" de la guerre de 1914-1918 mort mercredi. Lazare Ponticelli était âgé de 110 ans. "Un hommage national à l'ensemble des Français mobilisés durant la Première guerre mondiale sera rendu dans les prochains jours", a annoncé le président Nicolas Sarkozy.Les obsèques nationales auront lieu lundi matin aux Invalides à Paris, a annoncé le secrétaire d'Etat chargé des Anciens combattants. Lazare Ponticelli vivait au Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne), qui lui rendra également hommage lundi à 18h, et avait dans un premier temps refusé l'idée d'avoir des obsèques nationales. Mais il avait finalement décidé d'accepter, "au nom de tous ceux qui sont morts, hommes et femmes" pendant la première Guerre mondiale. Une messe sera donnée aux Invalides en présence de Nicolas Sarkozy, ont indiqué le secrétariat d'Etat aux Anciens combattants et l'Elysée. L'hommage national sera célébré "en présence des plus hautes autorités de l'Etat" mais aussi de la Légion étrangère, à laquelle avait appartenu Lazare Ponticelli. Une présence à laquelle le défunt tenait beaucoup. Des "soldats vêtus d'uniformes de poilus" seront également présents, a précisé le secrétariat d'Etat aux Anciens combattants, Alain Marleix. "J'exprime aujourd'hui la profonde émotion et l'infinie tristesse de l'ensemble de la nation alors que disparaît Lazare Ponticelli, dernier survivant des combattants français de la Première guerre mondiale", a ajouté le chef de l'Etat dans son communiqué. "Je salue l'enfant italien venu à Paris pour gagner sa vie et qui choisit de devenir Français, une première fois en août 1914, lorsque, trichant sur son âge, il s'engagea à 16 ans dans la Légion étrangère pour défendre sa patrie d'adoption. Une deuxième fois en 1921, lorsqu'il décida de s'y établir définitivement", a ajouté Nicolas Sarkozy. L'avant-dernier survivant français de la Grande guerre était Louis de Cazenave, décédé le 20 janvier dernier, également à l'âge de 110 ans.

_________________
Valentine est née le 21 février 2012 à Brest, France


Alison est née le 3 avril 2006 à Wexford, Irlande
Revenir en haut Aller en bas
Sevy
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6389
Age : 37
Localisation : Ex.Expat : Irlande
Emploi/loisirs : Emploi: Assistante Bilingue Loisirs: Lecture anglaise, le net
Humeur : Bizarre
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Dim 16 Mar - 23:10


SPECIAL FINISTERE

La marée noire de l'Amoco Cadiz, il y a 30 ans

Dans la nuit du 16 mars 1978, le pétrolier Amoco Cadiz s'échouait sur les rochers de Portsall (Finistère)
Un naufrage à l'origine de l'une des plus importantes marées noires de l'histoire, provoquée par les 220.000 tonnes de brut contenues dans les soutes du navire.
Construit en 1974, l'Amoco (334 m de long sur 51m de large) battait pavillon libérien mais obéissait aux ordres de la compagnie américaine Standard Oil of Indiana Company.

La marée noire
L'équipage (34 hommes et une femme) ont tous pu être sauvés, difficilement en raison d'une tempête sévissant depuis plusieurs jours.
Au lever du jour, pendant que se répand l'odeur âcre du fuel à des dizaines de km à la ronde, se révèle un spectacle apocalyptique. Dans la nuit, l'épave s'est cassée en deux. La proue, plantée dans les rochers et presque perpendiculaire à la mer, se dresse face à la côte. Mais surtout, "la mer s'était retirée, laissant derrière elle une épaisse couche de pétrole noirâtre et un nombre incalculable de poissons morts", raconte un témoin.
A Portsall, port de carte postale, les 80 bateaux "étaient englués de pétrole. Défigurés, ils ajoutaient au tableau une dimension encore plus pathétique", poursuit le témoin.
En pleine campagne législative, élus et électeurs bretons découvrent avec épouvante l'ampleur de la catastrophe. Les images de la marée noire provoquent un choc dans l'opinion nationale. Comme Portsall, des centaines de kilomètres de côtes bretonnes sont recouverts du même magma visqueux, du Conquet (Finistère) à l'ouest, à l'île de Bréhat (Côtes d'Armor) à l'est. Sans parler des galettes de fuel dispersées ailleurs au gré des courants. Alourdies, les vagues, impuissantes à briser cette chape qui les emprisonne, sont comme liquéfiées.
Parallèlement, la colère populaire enfle dans toute la région, au fur et à mesure que filtrent les informations sur les origines de la catastrophe. Dans les jours qui viennent, des centaines de volontaires vont affluer dans la région pour aider au nettoyage des côtes.

Les causes de la catastrophe
Le naufrage a eu lieu en raison d'un problème de barre hydraulique qui l'a rendu ingouvernable dans la tempête. Mais le défaut était connu de la compagnie depuis longtemps. Problème: la réparation aurait nécessité une immobilisation d'au moins deux semaines, ce que la compagnie américaine, dont le siège est à Chicago, refusait d'envisager pour des raisons de rentabilité.
"L'objectif principal pour 1978 consiste à laisser l'Amoco Cadiz et l'Amoco Singapore fonctionner sans aucun temps mort", écrivait en 1977 un haut responsable de la compagnie, cité par le journaliste Yvon Rochard dans "L'affaire Amoco" (ed. Armen). Le passage dans un chantier naval aurait entraîné, pour les deux navires, "1.680.000 dollars de manque à gagner", pointait ce responsable.
L'âpreté au gain du groupe pétrolier apparaît encore plus brutale dans les heures qui précèdent le naufrage. Le commandant du navire doit en référer à Chicago pour obtenir l'assistance d'un remorqueur. Un remorquage en mer impliquant de lourds enjeux financiers, les tractations s'éternisent. Jusqu'à l'irréparable.

La bataille judiciaire
L'ampleur exceptionnelle de la marée noire a suscité une "première" judiciaire menée sur le terrain même du pollueur aux Etats-Unis.
Six mois après la catastrophe, et contre l'avis de l'Etat qui finira par s'y rallier tardivement, 92 communes bretonnes réunies au sein d'un syndicat mixte créé dans ce but entament une procédure devant une juridiction fédérale américaine à Chicago, siège de la compagnie américaine responsable de la catastrophe. Le syndicat est défendu par l'avocate Corinne Lepage.
En 1984, un juge américain désigne la Standard Oil -devenue Amoco Corporation- comme seule responsable de l'accident. En 1988, le juge fixe un montant d'indemnités considéré comme scandaleusement insuffisant par les Bretons qui, comme l'Etat et la compagnie pétrolière, font appel du jugement.
L'affaire ne sera définitivement close au plan judiciaire qu'en 1992, avec le versement par Amoco de 225 millions de francs (34,3 millions d'euros) au syndicat mixte. Tandis que l'Etat obtient 1,045 milliard de francs (159,3 millions d'euros).
Parallèlement s'est déroulée une véritable aventure humaine collective. Soutenus par la population, des élus politiques de tous bords ont appris à travailler ensemble dans l'intérêt commun. Les sommes astronomiques nécessaires pour une action judiciaire aux Etats-Unis ont été réunies grâce à une participation modeste de chaque contribuable breton.
Avec le temps, le syndicat des communes bretonnes va développer une expertise juridique en matière de pollution maritime face à des multinationales. Lesquelles, pour tenter d'échapper à leurs responsabilités, se dissimulent derrière des sociétés écrans ou des filiales en cascade, souvent basées dans des Etats à la législation laxiste.

_________________
Valentine est née le 21 février 2012 à Brest, France


Alison est née le 3 avril 2006 à Wexford, Irlande
Revenir en haut Aller en bas
LYS Marie
Proche Orient
Proche Orient
avatar

Féminin
Nombre de messages : 18
Age : 61
Localisation : Native : MAROC/ Expat : DUBAI
Emploi/loisirs : Femme au foyer/Art-voile
Humeur : active/curieuse/passionnée
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Lun 17 Mar - 1:13

Merci Sevy pour tes news quotidiennes, très diverses.
Je vais souvent faire un tour coté "Actualités Françaises" pour lire ta revue de presse et ainsi avoir qq infos de France.
Revenir en haut Aller en bas
Sevy
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6389
Age : 37
Localisation : Ex.Expat : Irlande
Emploi/loisirs : Emploi: Assistante Bilingue Loisirs: Lecture anglaise, le net
Humeur : Bizarre
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Lun 17 Mar - 7:57

De rien! Il est toujours bon de savoir ce qu'il se passe par chez nous!!

_________________
Valentine est née le 21 février 2012 à Brest, France


Alison est née le 3 avril 2006 à Wexford, Irlande
Revenir en haut Aller en bas
DIAMANT
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 14734
Age : 50
Localisation : Native : FRANCE/ Expat : SPRING/TEXAS/USA
Emploi/loisirs : Etudiante à Lone Star Collège/Maman Expatriée/Photos - Net - Scrap
Humeur : Joyeuse et Taquine
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Lun 17 Mar - 8:52

C'est bien pour cela que cette rubrique existe Lys Marie car nous on est largué vu d'ici !! :lol:

_________________


Invité quotidiennement
Revenir en haut Aller en bas
http://lesexpatsreunis.1fr1.net
Sevy
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6389
Age : 37
Localisation : Ex.Expat : Irlande
Emploi/loisirs : Emploi: Assistante Bilingue Loisirs: Lecture anglaise, le net
Humeur : Bizarre
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Lun 17 Mar - 9:06

Oh le jeu de mot Zab!! :bravo:

_________________
Valentine est née le 21 février 2012 à Brest, France


Alison est née le 3 avril 2006 à Wexford, Irlande
Revenir en haut Aller en bas
Sevy
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6389
Age : 37
Localisation : Ex.Expat : Irlande
Emploi/loisirs : Emploi: Assistante Bilingue Loisirs: Lecture anglaise, le net
Humeur : Bizarre
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Lun 17 Mar - 16:15

Lundi 16/03/08 - suite:

*Sarkozy renforce le pôle politique de son cabinet

Au lendemain du revers sévère de son camp aux municipales, le chef de l'Etat renforce le pôle politique de son cabinet. Première conséquence : l'ancienne journaliste Catherine Pégard, conseillère du chef de l'Etat, sera désormais chargée des affaires politiques et dirigera ce pôle. Elle sera assistée par Jérôme Peyrat, conseiller politique chargé des dossiers UMP et élus de la majorité, et par Olivier Biancarelli, jusqu'ici chargé de l'outre-mer. "On a entendu ce qu'on nous a dit". Olivier Biancarelli conservera ce dossier mais sera aussi conseiller du président pour les relations avec le Parlement et asssurera l'articulation entre l'Elysée et l'Assemblée nationale et le Sénat. Un renforcement de la charnière entre l'Elysée, l'UMP et ses élus jugé indispensable par Nicolas Sarkozy. "On est dans une période de réforme où il va falloir convaincre, et où il va falloir expliquer énormément et le lien entre l'Elysée et les élus doit être encore plus forts", explique-t-on à l'Elysée . "On a entendu ce qu'on nous a dit." Le chef de l'Etat a d'autre part décidé de revoir sa politique de communication, avec la suppression du poste de porte-parole, jusqu'ici occupé par David Martinon, confirme-t-on de même source. C'est le conseiller communication et presse du président, Franck Louvrier qui assurera au quotidien la responsabilité de la communication de la présidence de la République. Il sera assisté pour les questions internationales par le conseiller de presse Pierre-Jérôme Hénin et aura sous ses ordres le service de presse, le service audiovisuel de l'Elysée et un service internet renforcé par une cellule de veille et réaction - une réponse aux informations, rumeurs et images, parfois détournées, diffusées sur la "toile". Les "prises de parole plus officielles" seront assurées par le secrétaire général de l'Elysée Claude Guéant pour le national et par le conseiller diplomatique du chef de l'Etat, Jean-David Levitte, pour l'international, précise l'Elysée. "Le président de la République souhaite recentrer l'officialisation des interventions sur ces deux collaborateurs", explique-t-on de même source.

*Chantal Sébire:rejet de la demande d'aide à mourir

Le tribunal de grande instance de Dijon a rejeté lundi la demande d'euthanasie active formulée par Mme Sébire. Le TGI a ainsi suivi les réquisitions du procureur de la République, a annoncé son avocat Gilles Antonowicz. Chantal Sébire, une femme de 52 ans, atteinte d'une tumeur incurable au visage, avait déjà fait savoir qu'elle ne ferait pas appel en cas de décision négative. Très éprouvée par la décision: Le président du tribunal a estimé que l'aide au suicide était un délit et qu'il ne pouvait donc faire droit à la requête. Chantal Sébire, 52 ans, qui est selon son avocat très éprouvée par la décision et très fatiguée par sa maladie, a déjà annoncé qu'elle ne ferait pas appel en cas de décision négative. Elle envisage de se rendre à l'étranger pour obtenir satisfaction, peut-être en Suisse où le suicide assisté est légal. "Je voulais simplement montrer que je menais un combat pour alerter et que derrière ce combat je restais dans la légalité jusqu'au bout", a-t-elle déclaré dimanche sur France 5. "Je sais maintenant comment me procurer ce dont j'ai besoin, et si je ne me le procure pas en France, je me le procurerai ailleurs", a-t-elle dit. Chantal Sébire est atteinte depuis huit ans d'une tumeur incurable et rarissime qui la défigure et lui inflige de fortes souffrances. Le procureur de la République de Dijon avait requis la semaine dernière "l'irrecevabilité de la requête" de Chantal Sébire, qui avait demandé à la justice le droit d'être euthanasiée, lors de l'audience en référé mercredi devant le président du TGI. Le président du tribunal de grande instance de Dijon avait alors "mis son jugement en délibéré à lundi prochain". Selon Me Antonowicz, l'avocat de Chantal Sébire, cette requête "est une première pour le monde judiciaire, mais nous ne demandons que l'application de la Loi, celle du 22 avril 2005 sur les droits des malades, dite Loi Léonetti", précisait Me Antonowicz. Cette loi n'autorise pas l'euthanasie, mais "reconnaît le droit aux malades en fin de vie de refuser tout traitement et le droit de soulager leurs souffrances, mais elle ne dit rien lorsque les malades refusent la solution proposée qui est le coma artificiel et la mort au bout de dix à quinze jours". "Nous demandons simplement au magistrat de lui permettre de s'endormir dans l'affection des siens" et de faire ainsi preuve "d'humanité", avait conclu l'avocat. Dans sa requête, dont l'AFP a obtenu copie, Mme Sébire fait état de ses "souffrances intenses et permanentes", du "caractère incurable des maux dont elle est atteinte" depuis 2002 et de son "refus de devoir supporter l'irréversible dégradation de son état". Elle est atteinte d'une "Esthesioneuroblastome", tumeur évolutive des sinus. Il s'agit d'une maladie très rare - 200 cas ont été recensés dans le monde depuis 20 ans -, incurable et dont l'évolution provoque une déformation spectaculaire et irréversible du visage et des souffrances "atroces", selon la patiente. Chantal Sébire avait indiqué avoir envoyé un courrier au président de la République, Nicolas Sarkozy, "une lettre accompagnée d'une cassette vidéo" de France 3 Bourgogne, à l'origine de son premier témoignage, pour qu'il complète la loi sur le droit des malades. Intervention de l'Elysée: Jeudi, un conseiller de Nicolas Sarkozy a contacté Chantal Sébire, à la demande du président. Il a proposé à Chantal Sébire, défigurée par une maladie incurable, qu'un "nouvel avis médical" soit donné par un collège de professionnels, pour s'assurer que "toutes les ressources de la médecine sont épuisées". Interrogé sur ce sujet, François Fillon a répondu qu'on est "aux limites de ce que la société peut dire, de ce que la loi peut faire" et a indiqué qu'en cas de réponse négative de la justice, il reste selon lui la solution de la mise dans le coma. De son côté Rachida Dati a estimé que le tribunal ne pouvait que répondre négativement à cette demande.

*Grande-Borne: opération de police

16 personnes ont été interpellées lundi au cours d'une vaste opération de police dans la grande cité de l'Essonne. Début mars, cinq policiers avaient été blessés par des tirs de plomb après l'attaque d'une boulangerie dans la cité de la Grande-Borne, à cheval entre Grigny et Viry-Châtillon. L'opération, qui a impliqué 160 policiers, a eu lieu dans le calme. 22 suspects étaient concernés, "la plupart plus ou moins connus" de la police et de la justice. L'enquête s'est notamment basée sur une vidéo prise par les caméras de surveillance d'une boulangerie du quartier. Deux témoignages sous X ont été recueillis dans le cadre de cette enquête, et de l'ADN avait été retrouvé sur divers éléments, sans plus de précisions, a indiqué le procureur de la République d'Evry, Jean-François Pascal. Le 2 mars, lors de l'agression des policiers, qualifiée de "guet-apens" par la ministre de l'Intérieur, Michèle Alliot-Marie, les policiers avaient été touchés aux cuisses et au bras, et l'un d'eux près de la mâchoire. Un peu plus tôt, vers 16H00, une dizaine de jeunes s'en étaient pris à une boulangerie du quartier, tentant de mettre le feu à la boutique. A l'arrivée de la police, les jeunes braqueurs avaient pris la fuite avant d'être rejoints par une vingtaine d'autres personnes. Deux coups de feu, vraisemblablement de fusil à pompe, chargés avec du plomb, avaient été tirés en direction des policiers, selon le procureur. Des projectiles et des bouteilles remplies de graviers avaient été lancés dans leur direction. Une voiture avait été brûlée. Certaines personnes avaient été vues en train de manifester leur satisfaction en applaudissant et en levant les bras lorsque les tirs atteignaient leur cible.


_________________
Valentine est née le 21 février 2012 à Brest, France


Alison est née le 3 avril 2006 à Wexford, Irlande
Revenir en haut Aller en bas
DIAMANT
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 14734
Age : 50
Localisation : Native : FRANCE/ Expat : SPRING/TEXAS/USA
Emploi/loisirs : Etudiante à Lone Star Collège/Maman Expatriée/Photos - Net - Scrap
Humeur : Joyeuse et Taquine
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Lun 17 Mar - 16:34

Mon dieu Grigny/ Viry ça s'arrange pas !! bien contente d'avoir quitté l'Essonne moi je vous le dis !! ça devient du grand n'importe quoi !!

C'est dégueulasse pour Chantal !! ils auraient pu lui accorder ce qu'elle désirait !! d'autant que ce n'est pas un caprice mais une manière de partir dignement et sans souffrance. Moi perso je suis pour euthanasie

_________________


Invité quotidiennement
Revenir en haut Aller en bas
http://lesexpatsreunis.1fr1.net
Sevy
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6389
Age : 37
Localisation : Ex.Expat : Irlande
Emploi/loisirs : Emploi: Assistante Bilingue Loisirs: Lecture anglaise, le net
Humeur : Bizarre
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Lun 17 Mar - 16:47

Moi je suis pour pour des gens comme la pauvre Chantale. La pauvre dame souffre en plus et si il y avait un peu plu de respect dans la vie humaine, ils aiderait cette pauvre dame a arreter sa souffrance!

_________________
Valentine est née le 21 février 2012 à Brest, France


Alison est née le 3 avril 2006 à Wexford, Irlande
Revenir en haut Aller en bas
DIAMANT
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 14734
Age : 50
Localisation : Native : FRANCE/ Expat : SPRING/TEXAS/USA
Emploi/loisirs : Etudiante à Lone Star Collège/Maman Expatriée/Photos - Net - Scrap
Humeur : Joyeuse et Taquine
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Lun 17 Mar - 16:58

Je suis tout à fait d'accord avec toi !! pfff y a encore du travail à faire de ce coté là moi je te le dis !!

_________________


Invité quotidiennement
Revenir en haut Aller en bas
http://lesexpatsreunis.1fr1.net
Sevy
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6389
Age : 37
Localisation : Ex.Expat : Irlande
Emploi/loisirs : Emploi: Assistante Bilingue Loisirs: Lecture anglaise, le net
Humeur : Bizarre
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Lun 17 Mar - 17:07

alors je ne peux etre que d'accord malheureusement!

_________________
Valentine est née le 21 février 2012 à Brest, France


Alison est née le 3 avril 2006 à Wexford, Irlande
Revenir en haut Aller en bas
Sevy
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6389
Age : 37
Localisation : Ex.Expat : Irlande
Emploi/loisirs : Emploi: Assistante Bilingue Loisirs: Lecture anglaise, le net
Humeur : Bizarre
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   Mar 18 Mar - 13:46

Mardi 18 Mars 2008

*Grève des enseignants dans les collèges et lycées

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté aujourd'hui à Paris pour protester contre les restrictions budgétaires. Les manifestants (10.000 selon les organisateurs, 4.300 selon la police), dont nombre de lycéens, ont manifesté pour protester contre les milliers de suppressions de postes dans les collèges et lycées. Selon le Snes-FSU, 55% des personnels de l'Education nationale étaient en grève dans les collèges et lycées. Selon le ministère, ils étaient 24%. Alors que manifestations et rassemblements ont eu lieu devant les rectorats ou les inspections académiques en province, à Paris la banderole de tête de la manifestation proclamait "Non aux suppressions massives de postes, non à la généralisation du bac pro en 3 ans et à la suppression des BEP - Budget, emploi, recrutements, métier, statuts, pour la réussite de tous les élèves, un service public de qualité". Gérard Aschieri, secrétaire général de la FSU, principale fédération de l' Education s'est félicité de la "bonne mobilisation", ajoutant "son succès fait que la question de la suite (de la mobilisation, ndlr) est sur la table, devant nous". Constituant le gros des troupes, derrière les banderoles de leurs lycées situés dans toute la région parisienne, les lycéens portaient des pancartes affirmant: "Elèves sacrifiés", "rendez-nous nos profs !" ou encore "non au naufrage des lycées".

*Libération de Jerôme Kerviel

La cour d'Appel de Paris a décidé mardi matin de remettre en liberté le trader. Les 3 magistrats de la chambre de l'instruction n'ont pas suivi les réquisitions du parquet général qui souhaitait le maintien en détention du trader soupçonné de falsifications aux dépens de la Société Générale. La banque a accusé une perte de 4,9 milliards d'euros. Jérôme Kerviel était incarcéré depuis le 8 février à la prison de la Santé à Paris. Jérôme Kerviel doit sortir dans la soirée de la prison de la Santé, à Paris, après cinq semaines de détention. Il reste mis en examen pour "abus de confiance, faux et usage de faux et introduction dans un système de traitement automatisé de données". Sa remise en liberté est assortie d'un contrôle judiciaire "extrêmement strict" qui prévoit l'interdiction de quitter la région parisienne sans autorisation, a affirmé mardi le parquet général. M.Kerviel devra également "se présenter une fois par semaine auprès des services de police" et devra "chaque mois justifier de sa résidence" à ces mêmes services, a ajouté le parquet général. Son contrôle judiciaire lui interdit également de rencontrer les protagonistes du dossier, de "se livrer à une activité d'opérateur de marché et à toute activité relative aux marchés financiers" et de se rendre "dans un lieu de négociation des instruments financiers et en général dans une place boursière".

*L'UE enquête sur une entente entre compagnies

Bruxelles a lancé une enquête sur un soupçon d'entente sur les prix de compagnies européennes sur des vols pour le Japon. Air France a confirmé être "concernée" par l'enquête. La Commission a mené mardi des inspections-surprises auprès de plusieurs compagnies européennes. Elles sont suspectées d'avoir eu recours à "des mesures anticompétitives d'entente sur les prix et à des pratiques concordantes sur des liaisons entre l'UE et le Japon", selon Lufthansa, visée aussi. La compagnie allemande Lufthansa a reconnu la première avoir reçu la visite des enquêteurs de la Commission dans ses bureaux à Francfort. Les inspections-surprises constituent "une étape préliminaire dans des enquêtes sur des soupçons de cartels", a expliqué la Commission de Bruxelles sans donner de précision sur les compagnies concernées ainsi que les destinations. KLM, l'autre composante du groupe Air France-KLM, a également reconnu mardi avoir été l'objet d'inspections sur ses vols à destination des villes japonaises d'Osaka et de Tokyo-Narita.

*L'emploi précaire se généralise

Les emplois précaires et mal payés se généralisent dans l'UE, s'inquiète la Confédération européenne des syndicats. Alors que Bruxelles se félicitait de sa stratégie et évoquait la création de 6,5 millions de nouveaux emplois en deux ans, la Confédération a tenu à dénoncer "la face cachée négative" de cette embellie. Selon elle, le nombre de travailleurs munis de contrats à durée déterminée a augmenté de 10 millions en dix ans. 32 millions de travailleurs sont en CDD et constituent 14,5% de la masse salariale européenne. Près d'un cinquième des travailleurs (40 millions) disposent de contrats à temps partiel, soit 8 millions de plus qu'il y a dix ans. La Confédération syndicale européenne souligne que ce type d'emploi à temps partiel explique les progrès affichés pour l'emploi: en réalité, le taux d'emploi exprimé en équivalent temps plein a stagné entre 2001 et 2006. "Il faut mettre une limite à la répétition à l'infini des contrats à durée déterminée", a déclaré le secrétaire confédéral de la CES, Walter Cerfeda, jugeant aussi qu'il "faut reconnaître aux travailleurs à temps partiel le droit à un travail à temps plein". "Trop souvent, les contrats flexibles n'ont rien à voir avec une meilleure organisation du travail, mais sont simplement un moyen de réduire les salaires", a renchéri le sécrétaire général de la Confédération européenne des syndicats, John Monks. La Confédération met aussi en avant le fait que 15% des travailleurs européens -soit 17 millions de personnes- gagnent des salaires qui se situent en dessous du seuil de pauvreté.

*Union pour la Méditerranée: feu vert de l'UE

Les dirigeants européens réunis en sommet ont approuvé, jeudi soir à Bruxelles, le projet d'Union défendu par la France. Ce projet vise à renforcer la coopération entre l'UE et les pays de la rive sud du Maroc à la Turquie. Néanmoins, pour vaincre les réticences de plusieurs pays, dont l'Allemagne, Paris a dû au préalable modérer ses ambitions pour ce projet. Nicolas Sarkozy a salué "une très bonne nouvelle" mais a reconnu qu'il y avait eu un "compromis". "J'ai le plaisir de vous informer que demain (vendredi) matin sera formellement prise la décision de transformer le processus de Barcelone en Union pour la Méditerranée. La décision a été prise ce soir, à l'unanimité, avec un grand enthousiasme", a affirmé le président français lors d'une conférence de presse suivant le dîner des chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE. Mais il a toutefois concédé : "Tous les problèmes ne sont pas réglés ce soir. Il reste encore du travail, mais formellement la décision est prise (...) laissez-moi franchir les étapes les unes après les autres, cette étape manifeste une volonté de l'Europe de ne plus tourner le dos à la Méditerranée."
Les pays de l'UE ont également "validé" l'idée d'un sommet à Paris le13 juillet réunissant les 27 pays de l'UE et les pays du Sud de la Méditerranée "sous présidence française" pour lancer officiellement l'Union pour la Méditerranée. Nicolas Sarkozy a présenté jeudi à ses 26 homologues européens, au début du sommet européen de Bruxelles, son projet d'Union pour la Méditerranée, à l'issue d'un long bras de fer diplomatique. Le président français a dû revoir ses ambitions à la baisse pour obtenir la semaine dernière le soutien de la chancelière allemande Angela Merkel. Il a dû accepter que les pays européens non riverains de la Méditerranée soient pleinement associés à l'initiative.

_________________
Valentine est née le 21 février 2012 à Brest, France


Alison est née le 3 avril 2006 à Wexford, Irlande
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Revue de Presse des Actualités en France   

Revenir en haut Aller en bas
 
Revue de Presse des Actualités en France
Revenir en haut 
Page 4 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Revue de presse : Montres magazine (HS n°2 - 2007)
» Revue de Presse sur le Vinao/Vito
» Revue de Presse - Patek Philippe
» Petite revue de presse utile de l'Internet résilient, prepper, autosuffisant, etc
» Quelle revue ou magazine spécial montre...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Expats Réunis :: Actualités :: Actualités :: Revue de Presses-
Sauter vers: